Accueil Floss Manuals francophone

Initiation à LibreOffice Draw

Choisir Draw ?

Il existe de nombreux logiciels disponibles sur le « marché ». Il est possible de les classer de différentes façons : selon l'usage, les métiers auxquels ils sont destinés, la licence, le prix, la qualité, le potentiel, la plate-forme pour lesquels ils sont accessibles... On classera Draw dans les logiciels de bureautique de par son appartenance à la suite LibreOffice (ou OpenOffice). Draw n'est pas le logiciel le plus complet de sa catégorie, disons dessin ou mise en page, et, pour des graphistes confimés, ne pourra rivaliser avec Inkscape ou Scribus. Il ne met pas moins à disposition des fonctions intéressantes que l'on trouve dans les autres logiciels du même type et même certaines originales, dont certains ont influencé les autres.

Un logiciel professionnel

Le monde de la mise en page et du dessin est dominé par deux logiciels connus sous le nom de Illustrator et de Indesign ou Xpress. En logiciel libre, Draw remplira environ l'espace du premier et partiellement des autres. Les équivalents libres seraient Inkscape et Scribus. Mais Draw est un logiciel unique en son genre qui ne trouve pas d'équivalent. Cela rend difficile à classer.

Pour quels usages ?

L'un des gros avantages de Draw réside dans son intégration à la suite LibreOffice. Ainsi, il est simple à prendre en main pour les personnes qui sont habituées à travailler dans traitement de texte et tableur. Il permet aussi de faciliter les échanges entre les différents modules, en tout cas, plus simplement qu'avec les outils plus destinés spécifiquement à la PAO. Pour les graphistes confirmés habitués à Inkscape ou Scribus, Draw permet d'accéder facilement à des outils originaux comme l'extrusion 3D, ou alors de paramétrer des graphiques ou tableaux avant leur insertion dans une mise en page Scribus. Il n'y a pas de sous-outils, juste des cas d'utilisation différents.

À quel prix ?

Draw est un logiciel gratuit et facilite donc son adoption par diverses personnes sans sélection par l'argent. Draw est aussi libre, ce qui vous permet de le distribuer au- tour de vous ou de l'adapter à vos besoins sans avoir à demander l'accord des auteurs. Et vous avez tout à fait le droit de l'utiliser dans un contexte professionnel. Des dons peuvent cependant être faits à Draw soit sous formes monétaires par le biais du site officiel, soit sous forme informatique en participant ou finançant des améliorations du logiciel. C'est ainsi qu'il progresse, par les petits apports de chacun. Depuis qu'il est devenu LibreOffice, cela est plus vrai que jamais. Hormis cela, vous aurez tout loisir de profiter de votre budget pour augmenter vos compétences plutôt que payer un nouveau logiciel. Cette solution est en général valorisée par les logiciels libres, car les logiciels n'y sont considérés que comme des outils, et pas des solutions. Le véritable maître des opérations, le professionnel, est l'utilisateur, non le logiciel. Ce dernier doit juste être à niveau pour permettre au premier d'exprimer sa créativité à sa juste valeur.

Bonne lecture.