Accueil Floss Manuals francophone

OpenStreetMap

Collecter les données

La meilleure façon de contribuer sur OpenStreetMap est d'utiliser votre propre connaissance du terrain: il n'y a rien de plus simple ni de plus efficace pour démarrer. Par exemple, vous connaissez bien votre quartier ou les environs de votre lieu de travail, car vous y passez une bonne partie de votre temps. Vous vous rappelez bien des changements qu'il y a eu récemment dans le quartier et qui ne figurent pas sur les cartes. Vous n'aurez aucun mal à cartographier ces zones en vous aidant d'images satellites ou du cadastre; vous pourrez aussi contribuer sur des zones voisines que vous connaissez.

En procédant ainsi, vous pourrez produire le meilleur de ce qu'OpenStreetMap peut offrir, tout en produisant une carte très à jour. De plus, vous garderez un œil sur la carte de votre quartier ou votre ville, pour vous assurer qu'elle reste correcte et bien à jour.

Cependant, si vous voulez cartographier des lieux que vous ne connaissez pas encore, il y a d'autres moyens de collecter des données et les entrer dans OpenStreetMap. Beaucoup de contributeurs utilisent un GPS. Ce chapitre expliquera à quoi ce type d'appareil sert et comment celui-ci fonctionne.

Si vous n'avez pas de GPS, il est aussi possible d'utiliser les plans imprimés de Walking Papers. Ce chapitre expliquera aussi comment procéder avec cet outil. Dans les chapitres suivants, nous verrons comment utiliser des éditeurs OpenStreetMap pour ajouter vos données dans OpenStreetMap.

Collecter des données avec un GPS

Ce chapitre vous permettra de prendre en main un GPS, et de l'utiliser pour contribuer sur OpenStreetMap. Plus précisément, nous verrons comment utiliser le Garmin eTrex Vista HCx, un GPS couramment utilisé pour cartographier. Bien d'autres modèles peuvent vous servir de la même manière, si vous utilisez un autre modèle, l'usage est peut-être différent mais les principes restent les mêmes. Si vous n'avez pas de GPS, vous pouvez passer directement à la section "Collecter des données avec Walking Papers"

Qu'est ce qu'un GPS ?

Un GPS ressemble à un téléphone portable, sauf qu'il ne communique pas sur les réseaux des opérateurs téléphoniques, mais reçoit des signaux de satellites en orbite autour de la Terre.

Satellites GPS autour de la terre. Photo d'un GPS et reconstitution de la réception satellite

Quand il reçoit les signaux envoyés par les satellites, un GPS peut déterminer votre position sur le globe terrestre. Il enregistre votre position sous la forme de deux coordonnées: la latitude et la longitude. La longitude mesure votre position sur un axe est-ouest par rapport au méridien de Greenwich. La latitude mesure votre position par rapport à l'Équateur sur un axe nord-sud. Chaque lieu sur Terre possède des coordonnées géographiques uniques.

Par exemple: Le point de latitude -8.639298 et de longitude 116.311607 est situé dans la ville de Lombok en Indonésie.

Google Earth affiche les coordonnées d'un point de Lombok en Indonésie

Allumer le GPS

Avant d'allumer le GPS, allez dehors pour être à ciel ouvert. Puisque le GPS détermine votre position grâce aux signaux des satellites, il ne fonctionne pas à l'intérieur.

Sur le côté du GPS, appuyez pendant quelques secondes sur le bouton "Power". Le GPS s'allume, et affiche la page des satellites. Vous devriez voir quelque chose comme l'image qui suit. Votre GPS essaie alors de capter le signal des satellites. Une fois qu'il est entré en communication avec au moins trois satellites, il peut déterminer votre position.

Le GPS en train de détecter les satellites

Quand l'appareil a déterminé votre position, l'écran précédent disparaît et vous pouvez voir le menu principal (voir l'illustration de la section suivante).

Naviguer dans les menus du GPS

Ce GPS a plusieurs écrans et menus qui vous permettent de faire différentes choses. Pour basculer entre les différents écrans, appuyez sur le bouton marqué d'un "X" ("Page/Cancel" sur la photo d'un Garmin eTrex Vista HCx), qui est juste au-dessus du bouton "Power" sur le côté droit de l'appareil. Ce bouton permet aussi de revenir en arrière. Si jamais vous faites une erreur de manipulation, appuyez sur le bouton "X" pour annuler.

Il y a beaucoup d'écrans différents sur le Garmin eTrex Vista HCx. Ci-dessous et plus bas, nous avons repris les écrans les plus importants pour notre activité de collecte de données.

GPS - Menu principal du GPS (à gauche) et Enregistrement des traces GPS (à droite)

En appuyant sur le bouton "X", vous pouvez basculer entre les différents écrans qui suivent:

GPS - Affichage des satellites (à gauche) et affichage de la carte (à droite)

Si vous revenez à l'écran d'affichage des satellites (à gauche juste au dessus), vous pouvez voir à quels satellites vous êtes connecté. Dans le coin en haut à droite, vous pouvez voir vos coordonnées en longitude et latitude.

Revenez sur l'écran d'affichage de la carte (à droite), pour voir la carte autour de vous. Si vous avez déjà chargé des données OpenStreetMap dans votre GPS, vous verrez sans doute des routes et d'autres lieux. Sinon, la carte sera peut-être un peu vide. Pour zoomer, appuyez sur les deux boutons sur le côté gauche du GPS.

Traces et points de passage

Votre GPS enregistre deux types d'informations utiles pour créer des cartes. D'abord, vous pouvez enregistrer votre position actuelle dans la mémoire du GPS. Quand vous enregistrez une position, le GPS relève ses coordonnées, mais il lui donne aussi un nom. Par exemple, le premier point sera nommé 001, le deuxième, 002 et ainsi de suite. Après avoir enregistré une position, vous pouvez noter son numéro sur un bloc-notes ou tout autre support papier et ajouter toutes les informations qu'il vous semble utile de retenir sur ce lieu (présence d'un point d'intérêt, description de la voirie, etc). Les lieux que vous enregistrez dans le GPS sont appelés des points de passage (waypoints).

Un autre moyen d'enregistrer des informations concernant un point de passage précis est de le prendre en photo avec un appareil photographique numérique (APN). Ne cherchez pas le dernier cri : un APN basique éprouvé et que vous connaissez bien convient parfaitement pour cette utilisation comme bloc-notes illustré. Privilégiez un APN de petite taille, facile d'utilisation et robuste (en particulier contre les intempéries). Assurez-vous de régler le format des photos à une résolution réduite mais toutefois suffisante pour une utilisation à l'écran (800x600 par exemple). Cela vous permettra de ne pas être limité par la capacité de votre carte mémoire.

Avant le début de votre balade, prenez soin de synchroniser le plus précisément possible l'horloge de votre APN avec l'heure qui s'affiche sur l'écran du GPS. Du fait de son principe de fonctionnement, le GPS donne l'heure exacte à la seconde près. Si vous n'êtes pas à l'aise pour les réglages d'horloge de votre APN, vous pouvez tout simplement prendre une photo de l'écran du GPS où l'heure s'affiche de manière assez précise (à la seconde près). Il sera possible de corriger après-coup l'heure de prise de vue annoncée par votre appareil depuis l'éditeur OpenStreetMap JOSM.

À chaque point de passage, prenez la photo la plus descriptive possible, montrant les panneaux de signalisation, les enseignes commerciales, l'organisation de la voirie entre les différentes voies de circulation.

Deuxièmement, votre GPS peut aussi enregistrer des traces. Plutôt que d'enregistrer un seul lieu à la fois, les GPS peut enregistrer votre parcours, sous la forme d'une série de positions géographiques, ce qui forme une trace. Par exemple, le GPS peuvent relever votre position toutes les secondes, ou à chaque fois que vous vous déplacez d'un mètre. En visualisant la trace, vous pourrez voir une série de points qui décrivent votre parcours. Les traces sont utiles pour cartographier des objets que l'on décrit par des lignes (comme des routes) ou par des surfaces (comme un champ)

Un GPS peut enregistrer à la fois des points isolés ou bien votre parcours lorsque vous vous déplacez. Sur certaines cartes, les points sont numérotés selon leur ordre d'enregistrement. Le chemin, ou trace est affiché avec une couleur verte.

Chemin visualisé dans l'éditeur en ligne Potlatch 2

Enregistrez votre position

Pour enregistrer votre position actuelle comme un point de passage, appuyez sur la touche "X" jusqu'à ce que vous atteignez le menu principal. En utilisant le joystick, déplacez-le de sorte que "Mark" soit en surbrillance à l'écran. Déplacez le joystick vers le bas pour ouvrir la page "Save Waypoint".

GPS - Enregistrement d'un point de passage

Vous trouverez sur cette page quelques informations sur le point de passage que vous enregistrez. Tout d'abord, son numéro d'ordre. Si c'est votre premier point de passage, il sera probablement affiché "001". C'est ce numéro que vous devrez reporter sur un papier à côté des informations que vous noterez à propos de cet objet. Ensuite, vous pouvez voir l'heure et la date auxquelles l'information a été enregistrée. Plus bas sont indiquées les coordonnées, suivies de l'altitude.

Utilisez le joystick pour vous déplacer jusqu'au bouton "OK" au bas de l'écran. Appuyez sur le bouton du joystick pour enregistrer ce point. Assurez-vous de bien noter le numéro d'ordre du point, ainsi que son type et toutes les informations pouvant le décrire dans votre calepin.

Appuyez sur le bouton "X" pour allez sur la page de la carte. Votre point doit désormais s'afficher sur la carte.

Activez l'Enregistrement des Traces

Maintenant que nous avons appris comment enregistrer des points de passage, apprenons comment activer ou désactiver l'enregistrement des traces. Prenez l'habitude d'activer l'enregistrement lorsque vous commencez à cartographier, et de ne pas oublier de le désactiver lorsque vous avez terminé. Vous pourrez alors observer la trace sur un ordinateur, et en déduire le tracé que vous avez cartographié. Si vous souhaitez relever le tracé d'une route, prenez également l'habitude d'enregistrer un point de passage au début de celle-ci, et un autre à sa fin. Cela sera une bonne occasion pour écrire dans un calepin le nom de cette rue, son type, et toute autre information importante pour pouvoir la décrire.

Pour activer l'enregistrement des traces, cliquez sur le bouton "X" jusqu'à aboutir sur la page "Track Log" ("Enregistrement des Traces", voir la capture d'écran du GPS)

Pour vider la mémoire de toutes ses traces, utilisez le joystick pour mettre "Clear" en surbrillance et appuyez sur le joystick. La barre en haut de l'écran doit désormais afficher "0%"

Pour activer l'enregistrement, déplacez le joystick pour mettre "On" en surbrillance, puis appuyez sur le joystick. L'enregistrement a commencé et recueille désormais les informations sur votre cheminement

Appuyez sur la touche "X" pour revenir sur la page de la carte. Au fil de vos déplacements vous pourrez observer votre cheminement sous la forme d'une série de points.

Copier les points de passage et les traces sur l'ordinateur

Une fois que votre sortie sur le terrain est terminée, vous souhaiterez naturellement copier les points de passage et les traces sur votre ordinateur, pour ensuite pouvoir les utiliser dans votre éditeur OpenStreetMap.

Étape 1 : Raccordez le GPS à votre ordinateur

Commencez par désactiver l'enregistrement des traces sur votre GPS, en allant sur la page d'enregistrement des traces et en sélectionnant "Off".

Raccordez le GPS à votre ordinateur en utilisant le câble USB. Une extrémité doit être branchée sur une prise USB de votre ordinateur, et l'autre ira se raccorder à l'arrière du GPS. On y trouve une prise en haut, derrière un volet en caoutchouc. Le GPS doit être allumé pour pouvoir copier les points de passage et les traces.

Étape 2 : Installez les pilotes GPS

Il sera peut-être nécessaire d'installer les pilotes adaptés à votre GPS sur votre ordinateur. Si vous avez déjà le fichier USBDrivers_23.exe enregistré dans votre ordinateur, double-cliquez dessus et suivez l'installation.

Si vous ne l'avez pas, il est possible de le télécharger. Ouvrez votre navigateur et allez à l'adresse : http://www8.garmin.com/support/download_details.jsp?id=591

Appuyez sur "Télécharger" pour récupérer le fichier d'installation. Retrouvez-le ensuite dans votre ordinateur et double-cliquez dessus pour faire l'installation.

Étape 3 : Récupérez le programme d'installation de GPSBabel

GPSBabel est un programme qui nous permet de copier les données depuis le GPS. Si vous avez déjà une copie de GPSBabel sur un CD ou bien sur une clef USB, vous pouvez passer à l'étape suivante.

Si ce n'est pas le cas, ouvrez votre navigateur web et rendez-vous sur la page suivante : www.gpsbabel.org/download.html.

Cliquez sur "Downloads" en haut de la page

Déplacez-vous vers le bas de la page jusqu'à la section "Latest Release" ("Dernière version").

  • Si votre ordinateur fonctionne sous Windows, téléchargez le fichier d'installation pour Windows. Pour ce faire, cliquez sur GPSBabel-1.4.2-Setup.exe.
  • Si votre ordinateur fonctionne sous Mac OS, cliquez sur le bouton correspondant au fichier .dmg.
  • Si votre ordinateur fonctionne sous un système d'exploitation Linux, cliquez sur le bouton .tar.gz.

Étape 4 : Installez GPSBabel

Quand le téléchargement est terminé, localisez le fichier d'installation de GPSBabel sur votre ordinateur. Double-cliquez pour démarrer l'installation. Une fois l'installation arrivée à son terme, cliquez sur "Finish" ("Terminer") pour lancer GPSBabel.

Sur Mac et Linux, le programme se lance après l'ouverture de l'archive et l'extraction du programme.

L'interface de GPSBabel

Étape 5 : Copiez les traces et les points de passage

Dans la zone d'entrée, cliquez dans le cercle situé à côté du mot "Device" (appareil) en haut de la fenêtre.

Dans le menu déroulant nommé "Format", sélectionnez "Garmin serial/USB protocol".

Allez vers le milieu de la fenêtre, dans la zone "Sortie". Dans le menu déroulant nommé "Format", sélectionnez "GPX XML" :

Choisissez "GPX XML"

Cliquez sur "File Name" ("Nom de Fichier") et indiquez un nom pour sa sauvegarde. Il est préférable de choisir un nom décrivant bien les données, avec l'indication de la date et de l'endroit. Comme par exemple 2011-07-07-jakarta.

Assurez-vous que votre GPS est connecté à l'ordinateur et allumé.

Cliquez sur "Apply" ("Appliquer") dans le coin inférieur droit de la fenêtre.

Si tout se passe bien, vous verrez une barre défiler sur la largeur de la fenêtre, qui indique que les données sont en cours de transfert depuis le GPS. Quand cela est terminé, vos points de passage ainsi que les traces sont inclus dans le fichier que vous avez sélectionné.

Si vous notez une erreur, il sera nécessaire de répéter l'opération en utilisant une interface web Garmin. Allez sur connect.garmin.com pour plus d'informations.

Conclusion

Félicitations ! Vous devez désormais avoir une bonne compréhension des méthodes de collecte de données à l'aide d'un GPS. Si ce n'est pas encore fait, entraînez-vous  à enregistrer des points d'intérêt pour les emplacements importants.

Dans la partie suivante, vous pourrez apprendre l'utilisation de Walking Papers. C'est une autre manière de collecter des informations pour OpenStreetMap. Avec Walking Papers, tout ce dont vous avez besoin est un papier et un stylo pour collecter les coordonnées d'endroits, aussi efficacement qu'avec un GPS.

Collecter des données avec Walking Papers

Dans cette section, nous verrons comment collecter des données sans GPS. Nous pouvons utiliser le service Walking Papers, dont l'adresse est http://walking-papers.org/, pour imprimer la carte d'une zone. Vous pourrez ensuite annoter la feuille et dessiner sur la carte. Il est possible ensuite de charger le feuille dans un éditeur OpenStreetMap, où vous pourrez ajouter des informations dans la base.

Les Walking Papers en résumé

Avant d'entrer dans les détails concernant Walking Papers, voyons d'abord comment le processus se déroule et ce dont vous avez besoin pour commencer. Il vous faut un ordinateur relié à Internet, une imprimante et un scanner (ou bien un appareil photo). Voyons les différentes étapes.

Étape 1: Imprimer la carte d'une zone

Décidez d'abord d'une zone à imprimer et sélectionnez la sur le site de Walking Papers. Vous pouvez choisir entre la carte OpenStreetMap ou bien une imagerie aérienne comme celle de Bing. Imprimez ensuite la carte.

Étape 2: Annotez la carte imprimée

Utilisez la carte imprimée pour parcourir le terrain. Vous pouvez ajouter des points d'intérêt sur la carte, dessiner des routes manquantes, dessiner des polygones pour délimiter des zones. Écrivez vos notes directement sur la carte, ou notez-y des numéros, en donnant des détails sur ces différents points dans votre bloc-notes.

Étape 3: Numériser la page

Si vous n'avez pas de scanner, vous pouvez photographier la feuille si votre appareil photo ou votre téléphone a une bonne résolution (au minimum 1200x1600). Envoyez l'image sur le site de Walking Papers. Assurez-vous que le code barre est visible sur l'image scannée, Walking Papers en a besoin pour identifier la carte imprimée.


Le code barre généré par Walking Papers

Étape 4: Charger la carte annotée dans JOSM ou Potlatch 2

Utilisez vos annotations pour dessiner de nouveaux objets que vous ajouterez à OpenStreetMap.

Walking Papers en détail

Nous allons maintenant entrer dans le détail de Walking papers

Préparer et imprimer la carte

Rendez-vous sur le site walking-papers.org.

Le site de Walking Papers

Descendez dans la page pour voir la carte, tel qu'elle est représentée ici:

Imprimer une carte avec Walking Papers

Vous pouvez voir à l'écran la zone qui sera imprimée. Vous pouvez vous déplacer sur la carte de la même manière que sur le site OpenStreetMap, en utilisant le bouton gauche de la souris pour faire glisser la carte , et en vous servant de la roulette pour zoomer sur la carte. Vous pouvez cliquer les boutons + et - en haut à gauche pour zoomer.

Juste au dessus de la carte, il y a un champ de texte avec un bouton "Chercher". Tapez le nom d'un lieu pour le localiser sur la carte, et cliquez sur le bouton. Si Walking Papers trouve le lieu que vous recherchez, la carte sera centrée sur ce lieu.

Juste en dessous de la carte, vous trouverez des options complémentaires. La première est marquée "Orientation". Elle vous permet d'ajuster la taille et l'orientation de votre carte imprimée. Essayez de l'ajuster en cliquant dans la boîte située à côté du lien "Orientation" et en sélectionnant le format "Paysage (A4)". Vous devez voir la taille et la forme de la carte changer pour s'élargir et arriver au format papier A4.

Cliquez sur la case située à côté du mot "Provider" ("Fournisseur") : c'est l'endroit pour choisir entre plusieurs options qui vous permettront d'ajuster l'apparence de la carte. La plupart des options montrent différents styles de cartes, comme par exemple des lignes plus fines, ou bien des couleurs ou une apparence de texte différentes. En cliquant sur "Bing Aerial Imagery", vous afficherez l'imagerie aérienne fournie par Microsoft pour le lieu qui vous intéresse. Notez que les images aériennes de haute qualité ne sont pas disponibles partout. Il est donc possible que certains endroits apparaissent flous, ce qui n'est pas très pratique pour cartographier !

Assurez-vous que la carte affiche bien l'endroit que vous souhaitez cartographier. Même si vous avez utilisé l'outil de recherche de lieu, vous souhaiterez probablement ajuster la zone. Lorsque vous zoomez ou dé-zoomez, vous modifiez ce que l'on appelle le niveau de zoom. C'est un moyen d'identifier à quel point vous avez zoomé. Lorsque vous avez totalement dé-zoomé et voyez toute la Terre, cela signifie que vous vous trouvez au niveau de zoom 0. Si au contraire vous zoomez à fond, vous vous trouvez au niveau de zoom 18. En pratique, les niveaux de zoom 15, 16 ou 17 sont les plus pratiques pour l'utilisation de Walking Papers.

Il est temps d'imprimer la carte ! Si vous avez trouvé la zone à cartographier, et si vous avez fait les choix qui donnent de l'allure à votre impression, vous êtes prêt. Cliquez sur le bouton "Make", juste en dessous de la carte.

Une nouvelle page va s'afficher, indiquant que l'impression est en cours de traitement. Lorsque le processus est terminé, vous verrez votre impression s'afficher sur la carte. La préparation d'une impression peut prendre de quelques instants à une vingtaine de minutes.

Traitement des Walking Papers

Lorsque votre tirage est prêt, cliquez sur "Télécharger la carte au format PDF pour l'impression". Cela va lancer le téléchargement du Walking Paper.

Une fois le téléchargement terminé, ouvrez le fichier PDF. Connectez votre ordinateur à une imprimante, et lancez l'impression. Si tout se passe bien, vous avez désormais votre carte imprimée sur papier.

Une carte Walking Paper imprimée et annotée, prête pour le scan

Cartographiez avec Walking Paper

C'est le moment de sortir avec votre carte Walking Papers, et de l'utiliser comme un guide durant votre marche pour identifier les endroits qui ne sont pas encore sur la carte.

Dessinez les lignes pour les routes, l'emprise des bâtiments et ainsi de suite. Notez tout ce que vous observez sur un emplacement. Vous pouvez également noter des numéros sur la carte, et indiquer dans un calepin une description détaillée de l'emplacement pour chacun de ces numéros.

Lorsque vous êtes satisfait de vos ajouts sur la carte papier, vous allez pouvoir les numériser.

Scannez et téléchargez

Les Walking Papers sont très utiles pour cartographier sans rien d'autre que du papier, mais il n'y a pas de magie là dessous. Il est encore nécessaire de faire apparaître notre papier annoté dans l'éditeur OpenStreetMap, numériser les informations et enregistrer les ajouts dans OpenStreetMap.

La première étape consiste à numériser votre Walking Paper dans votre ordinateur. Vous pouvez le faire en raccordant le scanneur à l'ordinateur, puis en scannant la feuille pour l'enregistrer sous la forme d'un fichier image. Sans scanneur, il est possible de prendre la feuille en photo, mais à condition d'être en mesure de prendre une très bonne photo : assurez-vous que le papier est bien à plat, et que votre appareil photo pointe directement dessus. Assurez-vous également d'avoir le code barre dans l'image, car sans lui Walking Papers ne peut pas reconnaître le scan. Voici l'exemple d'une image scannée ou photographiée :

Une fois que le Walking Paper est scanné et enregistré dans l'ordinateur, ouvrez votre navigateur web et retournez sur la page http://walking-papers.org comme précédemment.

Cliquez sur l'onglet "Envoi".

Cliquez sur "Parcourir ..." et rendez-vous vers le répertoire où vous avez enregistré l'image du scan ou la photographie.

Cliquez sur "Envoyer".

Le chargement peut prendre quelques minutes, selon la vitesse de votre connexion internet. Une fois le chargement terminé, vous atteindrez une nouvelle page vous posant quelques questions à propos de ce scan.

À côté de la question "Avez-vous l'intention de la modifier vous-même ?", cliquez sur "Non". Cela rend votre papier public, et donc permet aux autres contributeurs d'y avoir accès.

Dans la fenêtre en dessous, décrivez ce que vous avez cartographié. La description peut inclure le nom de l'endroit, ainsi que les types d'objets auxquels vous vous êtes consacré.

Cliquez sur "Enregistrer". Votre Walking Paper va être traité par le site. L'opération peut parfois prendre du temps. Si vous avez rendu votre Walking Paper public en sélectionnant la valeur "Non" sur la page précédente, vous pouvez éteindre votre navigateur web et y retourner une fois que le traitement sera terminé.

Ouverture dans JOSM

Lorsque le traitement de votre scan est terminé, vous pouvez le télécharger dans JOSM et l'utiliser en fond de plan pour ajouter vos informations dans OpenStreetMap. Retournez sur le site Walking Papers, en entrant l'adresse http://walking-papers.org, comme précédemment.

Cliquez sur "Scans".

Retrouvez votre papier dans la liste et cliquez dessus. Vous devrez voir quelque chose comme suit :

Pour copier le papier dans JOSM, nous devons copier l'identifiant du Walking Paper que vous avez scanné. Dans la barre d'adresse en haut de votre navigateur internet, sélectionnez le texte et pressez "Ctrl+C" sur votre clavier pour le copier. Le texte doit ressembler à ceci : http://walking-papers.org/scan.php?id=fmxcgdqd

Ouvrez JOSM et dans la barre de menu de JOSM, cliquez sur "Walking Papers", puis cliquez sur "Carte Scannée".

Appuyez sur "Ctrl+V" sur votre clavier pour coller le texte que vous aviez copié auparavant sur le site Walking Papers. Cliquez sur OK.

Si tout se passe bien, vous allez voir votre Walking Paper s'afficher dans JOSM. Dans le chapitre suivant, nous verrons comment ajouter les emplacements que vous avez cartographiés dans OpenStreetMap.

Recommencez !

Après avoir ajouté vos modifications dans OSM, elles sont sauvegardées sur la carte. La prochaine fois que vous souhaiterez améliorer cette zone, vous pourrez imprimer un nouveau Walking Paper qui inclura les modifications que vous avez faites. Comme le processus se répète, la carte s'améliore à chaque fois, et cela vous pousse à encore plus cartographier !

Conclusion

Félicitations ! Dans ce chapitre, vous avez appris à utiliser un GPS. Vous avez appris comment imprimer, faire des relevés de terrain et numériser un Walking Paper. Dans le chapitre suivant, nous apprendrons comment ajouter les endroits que nous avons cartographiés dans OpenStreetMap. Vous maîtriserez alors l'ensemble des techniques d'édition de la carte.