Sites


Puredata

Introduction

Pure Data (souvent abrégé Pd) est un logiciel de création multimédia interactive couramment utilisé dans les domaines artistique, scientifique et pédagogique. Sa popularité réside notamment dans sa facilité d'utilisation. Plutôt qu'un langage de programmation textuel, Pure Data propose un environnement de programmation graphique dans laquelle l'utilisateur est invité à manipuler des icônes représentant des fonctionnalités et à les brancher ensemble.

logo_pd_extended.png

Un logiciel de création multimédia interactive

Pure Data est utilisé dans tous les champs de la création (musique, arts visuels, danse, théâtre, robotique, etc.) pour des performances visuelles et sonores ou la création d'installations interactives, participatives et génératives. Il possède des capacités particulières dans les domaines de la musique acoustique et de la musique audio-numérique : il sert à modéliser des instruments électroniques comme les synthétiseurs. Il permet la gestion d'échantillonneurs (samplers) et d'effets, la composition musicale, ou encore, la création de séquenceur MIDI, etc. Il peut également gérer des applications vidéo et 3D.

Avec Pure Data, il est possible également d'interfacer un programme avec le monde physique en utilisant des capteurs (caméras, détecteurs de présence, etc.) pour commander des robots, interagir avec des sites internet, ou encore effectuer une visualisation de données. En art appliqué, il est utilisé en design d'interaction, en architecture et pour créer des jeux.

Par ailleurs, on trouve des utilisateurs de Pure Data dans d'autres disciplines techniques et scientifiques comme l'électronique, les sciences physiques et les mathématiques. Par exemple, il peut être un excellent outil de mesures acoustiques.

Enfin, c'est un outil pédagogique pour les analyses acoustiques et audio-numériques, la synthèse sonore, la 3D, les opérations mathématiques, et de multiples autres domaines. Grâce à son système de programmation intuitif, Pure Data favorise l'apprentissage et l'expérimentation. De nombreux enseignants et formateurs pédagogues l'utilisent pour leurs cours, formations et ateliers ; certains conçoivent à l'aide de ce logiciel des dispositifs numériques originaux d'enseignement.

L'accès à tous ces domaines constitue une formidable richesse. Le croisement des disciplines et des compétences crée une effervescence créative et stimulante. Cependant, certains domaines techniques, comme la manipulation du son, font appel à des connaissances très spécialisées qui dépassent la simple utilisation d'un logiciel. Cela peut créer des obstacles et des frustrations qu'il ne faut pas nier. Ces difficultés peuvent être dépassées en utilisant les ressources d'aide disponibles comme les forums et les listes de diffusion.

Une expérience de programmation visuelle et intuitive

Si Pure Data emprunte à la programmation classique certaines notions comme les noms de fonctions (objets), son attrait réside dans son environnement graphique. La programmation graphique permet d'organiser des applications avec des icônes sans faire appel à des lignes de texte, contrairement aux environnements de programmation traditionnels que sont par exemple le langage C ou le Pascal.

Programmer avec Pure Data est une expérience qui s'apparente à manipuler des choses tangibles et à les brancher ensemble. L'unité de base est une boîte rectangulaire, et l'écriture du programme (le patch) consiste à relier plusieurs boîtes par des ficelles (ou cordes). Cela forme des graphes, ou diagrammes, qui mettent en abyme leur propre fonctionnement.

Le programme fonctionne en temps réel, permettant ainsi à l'utilisateur de modifier son code et de voir aussitôt les changements s'appliquer.

À ce jour, l'espace de travail (l'interface) du logiciel Pure Data est disponible uniquement en anglais. Malgré cela, son utilisation reste simple et il est très probable que les versions à venir proposeront une traduction en plusieurs langues, dont le français. Les nombreux atouts de ce logiciel libre le rendent suffisamment incontournable pour commencer à apprendre à l'utiliser sans plus attendre.

Un logiciel libre et gratuit

Fonctionnant sur les plateformes Linux, Mac et Windows, Pure Data est un logiciel libre et gratuit. La licence « Standard Improved BSD » qui protège ce logiciel permet en effet un travail collaboratif, l'accessibilité des sources et une distribution gratuite auprès des utilisateurs. Le noyau de Pure Data (Pd Vanilla) est toujours maintenu par son créateur, Miller Puckette. Par la suite, de nombreux développeurs se sont joints au projet : ils ont ainsi permis d'ajouter des « librairies » qui étendent les capacités du logiciel. Celles-ci sont fournies avec Pure Data Extended, version du logiciel qui offre plusieurs améliorations par rapport à la version Vanilla. La communauté se compose de développeurs, d'utilisateurs et de personnes « ressources ».

Les développeurs de librairie créent de nouveaux objets en langage C ou C++, ou aident à l'amélioration générale du programme. Les utilisateurs s'y consacrent à des fins artistiques, scientifiques ou pédagogiques. Ils peuvent aussi contribuer à la communauté en partageant leurs expériences auprès des développeurs ou en éditant des documents, des tutoriels, etc. Les personnes « ressources » organisent des événements de transmission des connaissances (conventions), des rencontres, des festivals artistiques et participent ainsi à la vitalité des échanges dans la communauté.

Petit historique

Pure Data fait partie de la famille des langages de programmation par patchs comme JMax, VVVV, Ingen, etc. Cette famille de langages constituée de boîtes et de ficelles tire son origine de la conception modulaire expérimentée dans les premiers programmes musicaux de Max Mathews au cours des années 1950, programmes qui ont par la suite inspiré les premiers synthétiseurs analogiques.

Miller Puckette est le créateur de Pure Data. En 1988, au sein de l'Ircam, une institution française dédiée à la recherche et à la création musicale contemporaine, il développe l'éditeur Patcher (http://crca.ucsd.edu/~msp/Publications/icmc88.pdf). Ce logiciel fut revendu à la société Opcode pour créer bien plus tard Max/MSP. Pour sa part, Miller Puckette reprit la conception de Patcher pour en faire un logiciel libre à des fins musicales : Pure Data.

Les conditions de la vente du logiciel Patcher à une entreprise commerciale, alors que la phase de recherche initiale était intégralement financée par des fonds publics, font encore aujourd'hui débat. Pure Data est pour sa part publié sous la licence libre BSD. Tout en garantissant de toujours pouvoir utiliser, partager et modifier librement Pure Data, cette licenc autorise la privatisation du code source de ce programme : c'est ainsi que les créateurs de  Max/MSP ont pu légalement copier le code source de Pure Data pour créer la partie qui s'occupe du traitement de signal audio de leur logiciel propriétaire.

Pour les plus historiens d'entre vous, voici un diagramme sous la forme d'un patch Pure Data retraçant ces évolutions, emprunts et influences :

historique_pd.png

La version actuelle de base de Pure Data s'appelle pd-vanilla. La version pd-extented 0.42-5 regroupe Pd-vanilla et de nombreuses librairies étendant ainsi les fonctions du logiciel. Les exemples donnés dans ce manuel font référence à ces 2 versions.

Vous consultez l'édition révisée et augmentée du 20 juin 2014.

Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.