Sites


RepRap

Qu'est-ce qu'une RepRap ?

Une RepRap est une abréviation de langage pour dénommer une imprimante 3D dont le modèle a été conçu et documenté par le projet RepRap.org. C'est une machine de prototypage rapide à construire soi-même qui utilise la technologie du dépôt de fil fondu (FFF : Fused Filament Fabrication) pour réaliser des objets à partir de filament de plastique, le plus couramment en ABS ou en PLA.

A quoi ça sert ?

Une RepRap sert à réaliser des objets en plastique à partir de fichier 3D.

En partant de cette définition très large, c'est à chaque constructeur/ utilisateur d'en définir à son sens l'usage opportun. Elle est, par exemple, l'allié idéal d'un architecte dans ses réalisations de maquettes, d'un roboticien dans la conception d'éléments mécaniques, d'un designer ou artiste pour la création de nouveaux objets et plus ouvertement, elle est l'outil privilégié pour tout bricoleur en quête de nouvelles façons de réparer, bidouiller, d'inventer, de détourner de nombreux objets.

Que ce soit dans un but esthétique ou utilitaire, la RepRap ouvre des possibilités à de nombreux utilisateurs pour d'innombrables applications. Mais pourtant, elle ne fait tout de même pas tout.

À quoi cela ne sert pas ?

Plus que des limites dans les usages, elle possède certaines limites techniques. Ainsi, certains niveaux de finesse sont difficiles à atteindre, comme par exemple obtenir des figurines de petites dimensions très détaillées. Il ne faut pas non plus vous attendre à pouvoir réaliser des objets composés de multiples matériaux.

Description des pièces principales

Il existe de nombreux modèles de RepRap qui seront décrits ultérieurement, mais hormis quelques spécificités propres à chaque modèle, elles sont toutes composées des mêmes éléments.

 

  • un châssis fixe qui supporte les 3 axes orthogonaux (X,Y,Z)
  • les axes X, Y, Z

  • les courroies des axes
  • les poulies et les moteurs pas-à-pas qui entraînent ces courroies et avec elles, le plateau et la buse de la machine

  • un plateau d'impression équipé d'un lit chauffant où va s'imprimer couche par couche l'objet en plastique

  • un extrudeur composé d'une partie entraînement du filament et une partie qui permet de faire fondre ce filament : la buse de la machine.

  1. https://en.wikipedia.org/wiki/3D_printing

  • une carte électronique : il en existe différents modèles dédiés au pilotage d'une imprimante 3D : Ramps, Sanguino, Gen 6, Gen7, Smoothie...

Voici un exemple de câblage d'une carte Ramps avec les différents éléments de la machine :

http://reprap.org/mediawiki/images/6/6d/Rampswire14.svg

L'alimentation électrique de l'ensemble, comme une alimentation ATX utilisée pour alimenter un ordinateur de bureau ou alimentation 12 Volts ou 24 Volts, selon votre électronique et de 200 à 300 W de puissance. Faites attention de bien dimensionner votre alimentation pour qu'elle ait le meilleur rendement possible.

À propos de ce livre

Ce livre est destiné à toute personne, du jeune technophile au retraité, du bidouilleur au g33k, animé par la curiosité autour de l'impression 3D et l'envie de monter ou de participer au montage d'une RepRap.

 

Cet ouvrage a été réalisé durant un libérathon* qui s'est tenu sur quatre jours à Rennes, du 3 décembre au 6 décembre 2013. Initié et soutenu par l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF*); ce libérathon a connu la participation des co-rédacteurs suivants :

  • Cédric Doutriaux, chargé de projets à PiNG spécialisé sur la question des fablabs ;
  • Alexandre Korber, fondateur d'Usinette ;
  • Ursula Gastfall, fondateur d'Usinette ;
  • John Lejeune, coordinateur du labfab de Rennes ;
  • Arthur Wolf, membre du tyfab et fondateur du projet Smoothieware ;
  • Guillaume Caresmel, membre du petit fablab de Paris ;
  • Kossigan Roland Assilevi, Ingénieur Informaticien et facilitateur ;
  • Elisa de Castro Guerra, graphiste, formatrice et facilitatrice.
  • Merci à Baptiste, relecteur présent sur place une journée.

Organisation du livre

Suite à cette succincte présentation, ce livre développera plus amplement :

  • une première partie qui explique les origines de la RepRap et présente les différentes machines ;
  • une deuxième partie qui explique le montage ;
  • une troisième partie sur le procédé d'impression 3D ;
  • une dernière partie sur l'utilisation courante de l'imprimante 3D ;
  • en annexe vous trouverez un glossaire ainsi que quelques informations sur des lieux où trouver du matériel.

Un livre vivant

N'hésitez pas à participer à cet ouvrage !

Faites-nous part de vos commentaires dans la liste de diffusion de Flossmanuals francophone. Si vous avez des talents de rédacteur et une bonne connaissance des sujets abordés, vous êtes les bienvenus en tant que contributeur. Inscrivez-vous pour enrichir les contenus et/ ou créer de nouveaux chapitres.

Ce livre libre est disponible sous plusieurs formats et supports : en ligne, en html, au format pdf ou epub et en livre imprimé.

Publié sous licence G.P.L., ce livre peut être lu, copié et distribué librement sous les mêmes conditions.

Vous consultez l'ouvrage publié le 6 décembre 2013.

Les mots suivis d'un astérisque (*) sont décrits dans le glossaire en fin d'ouvrage.

Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.