Sites


Blender pour l'impression 3D

Configurer Blender

Blender est vaste et peut servir à tout ce qui touche à la 3D et à l'animation. Il dispose donc de nombreux outils et fenêtres qui sont utiles dans des contextes spécifiques. Nous allons montrer dans les lignes qui suivent comment le configurer et orienter Blender en vue d'imprimer les objets en 3D.

Configurer les zones

Par défaut, l'interface à plusieurs aménagements de fenêtres prédéfinis disponibles juste à droite du menu en haut de la fenêtre du logiciel. L'aménagement [Default] est utilisé au lancement.

Fenêtre par défaut Blender

Leur nom rappelle vite l'usage principal pour lequel ils sont conçus. Aucun n'est totalement adapté aux besoins de l'impression 3D. Nous allons en créer un très simple, en partant de l'arrangement par défaut, qui sera la meilleure base et de laquelle nous allons enlever la timeline servant à l'animation. Pour cela, repérez la zone horizontale en bas de la fenêtre et qui affiche des chiffres avec un trait vert au niveau de 0. Deux solutions sont possibles :

  • Cliquez avec le bouton droit sur la ligne de séparation entre cette zone et celle qui est dessus et dans le menu qui apparaît, choisissez [Join Areas]. les trois petits traits diagonaux en bas à gauche de la vue 3D sur la timeline ;
  • Enfoncez les stries dans l'angle supérieur droit de cette zone puis glissez vers le haut sur la zone supérieure pour afficher l'outil de fusion puis vers le bas pour spécifier le sens de fusion. Lorsque la grande flèche pointant vers le bas apparaît, cette zone sera supprimée au lâcher de souris.

écraser une fenêtre Blender


Configurer l'espace et les unités

Blendera, à l'origine, calqué son système d'unités sur les logiciels de PAO et par conséquent, est configuré pour une échelle de 1 unité = 1 mètre alors qu'en impression 3D la norme est de 1 unité = 1 mm. Si cela n'est pas très important en soi, la grille par défaut ne fait que 16 unités de larges. Pour y remédier, allez dans l'onglet [Display] du panneau Propriétés (touche [N]) et augmentez le paramètre [Lines] à 200 (par exemple, si votre imprimante à un plateau de 20cm).

Si vous venez de Maya ou de 3DS

Dans le cas où veniez d'un autre logiciel vous aurez peut-être quelques difficultés à vous repérer dans Blender. Vous pouvez adopter la technique qui consiste à vous immerger et profiter pleinement des didacticiels disponibles un peu partout y compris sur le Blender Cloud.

Vous pouvez aussi configurer certaines options de Blender pour qu'il reseemble un peu plus à ce que vous connaissez. 

Quel que soit votre choix, Blender est Blender et il est impossible qu'il fonctionne comme un autre. Même si de plus en plus d'options sont disponibles par le biais de boites à outils, Blender garde un usage intensif des raccourcis clavier avec l'objectif de favoriser la productivité. Cette caractéristique est particulièrement agréable lorsque l'on travaille au quotidien.

Dans les préférences [File > User Preferences], allez dans [Input] et dans la zone [Presets] choisissez celui qui correspond à votre logiciel. Cela changera un certain nombre de comportement, on peut déjà observer le [Select with] ou le [Zoom Style] de la même fenêtre. Vous pouvez aussi activer les Add-ons de type Pie Menu.


Activer les add-ons utiles

Il existe quelques addons qui pourront être pratiques à utiliser et que vous pouvez d'emblée activer. Pour cela, allez dans [File > User Preferences] ou [Ctrl Alt U] puis dans la section [Addons].

Un addon est spécialement conçu pour l'impression 3D, mais le travail devient beaucoup moins souple. Mesh: [3D print toolbox] (boite à outils d'impression 3D) ajoute un panneau de vérification du maillage (assez similaire au Mesh analysis, que nous verrons en partie 3, mais avec quelques fonctions en plus comme la sélection des faces incriminées par un défaut ainsi qu'un rapport général sur plusieurs paramètres).

Viennent ensuite plusieurs addons qui ne concernent pas directement l'impression mais qui deviennent vite indis­pensables :

  • [Mesh : F2], addon permettant d'ajouter des faces de façon très souple, je vous invite à regarder la vidéo explicative de son auteur pour en comprendre le fonctionnement: https://vimeo.com/57686760 ;
  • [Mesh: Looptool], qui est une boite à outils pour traiter les boucles de vertex*, le relier, les arrondir et plein d'autres choses ;
  • [Add mesh: Bolt factory], permettant de générer des boulons et des pas de vis ;
  • [Add mesh: extra objects], permettant entre autres d'ajouter des engrenages (gears) ;
  • tous les addons d'import dont vous pouvez avoir besoin par rapport à vos autres logiciels.

Activation de l'extension 3D printing Toolbox

Si vous avez besoin de gros traitements, considérez qu'avoir une bonne carte graphique vous aidera. Si vous disposez d'une carte NVIDIA récente, vous pouvez configurer Blender dans la rubrique [system] pour tuiliser CUDA qui exploitera au mieux votre carte graphique. Mais normallement, le rendu qui comptera sera celui de l'imprimante, pas celui de l'écran.

Enfin, il faut pour utiliser Blender à son potentiel maximum, disposer d'un pavé numérique et d'une souris 3 boutons + molette. Il existe deux options dans [Input] du [User Preferences] qui permettent de les émuler : [emulate 3 butons mouse] qui permet de remplacer le 3ème bouton de la souris par [Alt+Clic gauche] et [emulate numpad] qui remplace les chiffres du pavé numérique par les chiffres du haut du clavier. Mais si vous devez utiliser régulièrement Blender nous vous conseillons d'investir dans le matériel, vous gagnerez en temps et en confort.

Une fois ces paramètres modifiés, en bas à gauche du [User Preferences], appuyez sur [Save User Settings] pour sauvegarder les préférences, sortez du panneau de préférence et enregistrez votre fichier de démarrage (save startup file) avec le raccourci [Ctrl+U], si vous souhaitez repartir de ces réglages les fois suivantes.

Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.