Sites


Cinelerra CV

Introduction

Cinelerra est un logiciel d'édition vidéo libre très performant. Il fut l'un des premiers du monde libre, à très tôt montrer de grandes capacités et à continuer sur cette lancée, pour évoluer à sa façon. Il a la prétention d'être orienté et créé pour des professionnels de la vidéo en général (journalistes, artistes, cinéastes…) mais peut bien sûr être utilisé par tout amateur désirant travailler avec un outil évolué. Fort de ses qualités, sa prise en main peut être un peu longue et sera peut-être trop fastidieuse et peu adaptée à des petits projets personnels ou familiaux pour lesquels des logiciels comme Pitivi ou OpenShot seront plus adaptés. Mais il sera le plus performant pour l'assemblage et la modification de plusieurs vidéos et sons en superposition, et l'un des seuls (avec Blender et Natron) à proposer les fonctionnalités du compositing, des masques et du motion tracking.

Si vous utilisez un logiciel plus simple et souhaitez passer à l'étape supérieure, ou si vous maîtrisez un logiciel propriétaire professionnel équivalent, Cinelerra sera votre outil dans le monde des logiciels libres.

Naissance du logiciel

Tout comme l'entreprise Heroine Virtual qui en est à l'origine, Cinelerra gravite depuis le début dans les milieux industriels du cinéma et de l'audiovisuel.

Heroine Virtual et ses développeurs ont la réputation de fonctionner de façon assez fermée, ce que les développeurs communautaires vivent parfois avec difficulté. Ces premiers conçoivent un logiciel qui correspond à leurs propres besoins. Ils le mettent à disposition de tous, mais ne s’embarrassent pas à l'adapter eux-mêmes pour d'autres utilisateurs. Ils considèrent que l'effort d'adaptation et de compréhension revient à ces derniers.

Version Cinelerra « officielle »

D'une certaine façon, cet état d'esprit a nui à l'image de Cinelerra, à qui l'on reproche d'être inaccessible, austère, voire « usine à gaz » ou carrément mal conçue. Les développeurs de Cinelerra sont-ils des farfelus, des incapables ou des sadiques ? Non, ils fabriquent un outil à la hauteur des fonctions et de la puissance que leurs projets nécessitent, repoussant le caractère esthétique au second plan.

De plus, la naissance de Cinelerra est anachronique par rapport à la maturité de GNU/Linux en matière de multimédia et d'ergonomie ainsi, Cinelerra (qui s'appelait à l'époque Broadcast2000) a été dotée d'une interface graphique et de fonctionnalités d'import/export multimédia spécifiques. À l'époque (fin 90), ces technologies étaient du dernier cri, presque uniques en leur genre, mais elles ont depuis été largement dépassées par des toolkit modernes comme GTK ou QT. Cinelerra traîne donc depuis un look austère et quelques lacunes ergonomiques.

Cinelerra CV : la version communautaire

Mais rassurez-vous, de nombreux efforts ont été effectués depuis, notamment grâce à la création parallèle d'une communauté d'utilisateurs et de développeurs de Cinelerra, très ouverte et active, qui a permis de compenser les manques d'interaction et de compréhension avec Heroine Virtual. Cette communauté édite sa propre version (ou « branche ») de Cinelerra, avec ses propres améliorations dénommée "CV" pour "Community Version". La première mouture du présent manuel a été rédigée en s'appuyant sur la 2.2 de Cinelerra CV. Le manuel a été mis à jour suite à la sortie en août 2015 de la version 2.3 de Cinelerra CV. Cette nouvelle version comporte de nouveaux plugins, une prise en charge complète du codage UTF-8, de petites améliorations de l'interface, de nouvelles traductions du logiciel et de nombreux bugs en moins! Bref, beaucoup d'heures de codes effectuées par des développeurs passionnés (un grand merci à eux pour leurs efforts!).

Bien sûr, il y a encore des petites améliorations à faire, vous le remarquerez à l'usage, mais vous ne rencontrerez aucune embûche majeure lors de la création de votre film, qu'il soit long ou court. Tout nouvel-le utilisateur-trice peut s'inscrire sur la mailing-list de cinelerra-cv ( cinelerra@lists.cinelerra-cv.org) et faire part de son expérience, poser des questions, rendre de compte de bugs et proposer des améliorations. Ce type de contribution est très bénéfique car elle permet de garder la dynamique dans l'évolution du programme, plus les développeurs sentiront qu'il y a des utilisateurs, plus ils seront motivés pour le développement du programme. De plus, les échanges entre utilisateurs de Cinelerra-CV renforcent l'esprit de solidarité et d'entraide de la communauté, n'hésitez donc pas à rajouter votre pierre à l'édifice!

Derrière sa réputation et de petits désagréments techniques dus à ces « casseroles » historiques, Cinelerra-CV est un logiciel puissant, comportant de nombreux points forts et des fonctionnalités exceptionnelles. Il réserve cette face cachée à ceux qui prendront le temps de le comprendre. Cinelerra-CV n'est pas un logiciel que l'on dompte, mais que l'on apprivoise. L'apprendre est un investissement qui se comprend pour ceux qui ont de vraies « ambitions » dans le domaine de l'édition vidéo. Le temps d'apprentissage requis, comme pour toute application complexe, sera rentabilisé au fil des projets futurs. Si on ne l'apprend pas en un jour, contrairement à d'autres, il en fera gagner plusieurs à celles et ceux qui lui en donneront l'occasion.

 

Présentation du livre

Ce livre sur Cinelerra-CV propose de vous faire découvrir le logiciel. Il est entièrement tourné vers l'utilisation de celui-ci et n'est pas un livre d'initiation au montage vidéo.

Dans une première partie, nous verrons comment préparer votre projet avec l'objectif que tout débute parfaitement. Nous verrons dans quel environnement logiciel Cinelerra-CV s'intègre et donnerons des conseils pour bien débuter.

Dans une seconde partie, un premier montage simple et rapide sera réalisé pour découvrir l'interface et les fonctions ainsi que certaines spécificités. Ce sera l'occasion de prendre des marques sur lesquelles se baseront les fonctions plus avancées mentionnées dans les chapitres suivants.

Ensuite, nous aurons tout ce qu'il faut pour rentrer dans le détail des options de montage et pouvoir ainsi agir précisément sur le film, en toute liberté et selon les objectifs définis.

Enfin, nous vous guiderons au travers des fonctions avancées qui vous offriront à la fois plus de possibilités, et plus de liberté dans vos choix esthétiques et narratifs. Ces fonctions sont bien souvent uniques à Cinelerra-CV et ne sont que rarement présentes dans d'autres logiciels libres de montage vidéo.

Ce livre n'a pas nécessairement besoin d'être parcouru de A à Z. Si vous avez déjà de l'expérience, vous pourrez certainement y piocher selon vos besoins. Il n'en reste pas moins que la complexité augmente au fil des pages et, si vous débutez, nous vous conseillons de le lire dans l'ordre.

Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.