Sites


Créer un cercle d'apprentissage

Soutenir les motivations collectives

 

Comment soutenir dans la durée les motivations collectives ?

Beaucoup d'écrits ont déjà été produits sur la dynamique des groupes et les questions liées à la motivation et il ne s'agit pas ici de reprendre l'exhaustivité des travaux.

Dans le cadre des Cercles d'Apprentissage, à la lumière de notre expérience, plusieurs leviers nous semblent pouvoir être activés de manière privilégiée :

  1. La rencontre
  2. La confiance, le partage, l'entraide
  3. La convivialité
  4. La production de livrables intermédiaires
  5. Les temps forts
  6. Les rituels, l'organisation, la méthode
  7. La surprise
  8. L'apprendre ensemble

 

La rencontre

Le fait de se rencontrer régulièrement dans un espace physique ou virtuel maintient la motivation collective et donne une impulsion à la collaboration et au partage. Quand tout est disponible sur internet, la rencontre est un cadeau mutuel où le simple plaisir d'être ensemble fait exister chacun un peu plus.

 

La confiance, le partage, l'entraide

La qualité des interactions pendant ou hors des rencontres est très importante pour garder "la flamme" de se retrouver pour partager des expériences et co-construire. L'entraide, la bienveillance et l'empathie permettent à chacun de se dépasser, de combler des besoins d'appartenance.

Echanger sans enjeu hiérarchique, sans "statut", ... facilite la confiance : j'ose davantage me livrer au groupe et j'agis plus facilement comme acteur du collectif.

 

La convivialité

Echanger dans la bonne humeur, utiliser des méthodes ludiques, sont des moteurs de plaisir, de bien-être favorables à la motivation.

Il est important de célébrer les succès, d'accueillir chaleureusement les nouveaux membres, en présentiel ou à distance [cf. article sur l'inclusion], de se réunir dans des lieux agréables,...

La production de livrables intermédiaires

Se donner des objectifs atteiganbles et produire des livrables intermédiaires est source de fierté, génère un sentiment d'accomplissement qui stimule la motivation du groupe ! "on l'a fait!", "on a réussi !", "notre action est utile".

Les temps forts

Organiser et vivre des temps forts est essentiel pour relancer la motivation.

Pour la saison 1 du Cercle APE, c'est par exemple la journée du XXX qui a consisté en XXXX [A COMPLETER]

Pour la saison 2 du Cercle APE, on peut citer la soirée du 26 avril 2017 qui a réuni une quarantaine de sponsors potentiels pour le futur hackathon d'octobre 2017. Ce moment a été important pour dynamiser la communauté. Avant l'événement, cela a été l'opportunité de mobiliser le réseau des membres pour les invitations, de formaliser un brief précis de l'événement cible, de cadrer les attentes envers les sponsors, les apporteurs de défis,... La soirée de l'événement a été un succès. La présence massive et la variété des profils ont démontré notre cacapité à mobiliser largement. L'enthousiasme perceptible des participants a nourri le collectif. Après la manifestation, les membres du Cercle ont été encore plus fortement engagés : "on ne peut plus renoncer! on a embarqué trop de personnes dans l'aventure". L'exploitation des questionnaires remplis par les participants a permis de mieux repérer les attentes des futurs bénéficiaires du hackathon. Les tâches à mener devevaient encore plus claires : établir une liste consolidée de 10 défis, valider l'apport définitif des sponsors, ouvrir le site pour s'inscrire au hackathon, mobiliser des développeurs,...

Les rituels, l'organisation, la méthode

Soutenir la motivation collective dans la durée, c'est aussi avoir des rituels. Par exemple : se retrouver une fois par mois le 1er jeudi du mois à 19h dans un lieu choisi et agréable. La séance démarre par l'expérimentation d'une modalité d'inclusion. Chaque séance est co-animée par 2 animateurs, avec un principe d'animation tournante.

Méthodes et organisation sont requis pour faciliter la production collective, sécuriser le cadre, permettre à chacun de trouver sa juste place [cf. article sur le sujet].

Un temps d'échange régulier entre tous les membres pour refaire un point sur les motivations et tenir compte des changements (nouvelles envies, nouveau contexte professionnel,...) est également à privilégier.

La surprise

Si les rituels, le cadre, la méthode sont indispensables pour la motivation collective, susciter la surprise est aussi un élément clé.

Il s'agit ici de stimuler, d'éveiller, de redonner de l'énergie et du plaisir :

  • surprise de la rencontre d'un nouveau membre, qui apportera son regard neuf aux membres plus anciens du Cercle,
  • surprise d'un nouveauu lieu à approvoiser pour se rencontrer,
  • surprise de se laisser guider et embarquer dans une démarche nouvelle,
  • surprise de tester de nouvelles postures et d'en tirer profit,
  • ...

Témoignage : "Nous devions organiser une séquence de présentation du Cercle APE auprès de potentiels sponsors. Des membres ont proposé d'utiliser la méthode de la "question puissante" et je n'étais pas convaincue. J'ai fait confiance aux porteurs de l'idée et pu constater la force et la grande pertinence de la méthode !"

L'apprendre ensemble

Certains peuvent contribuer à la motivation collective à travers des propositions utiles et enrichissantes, telles qu'un outil de facilitation pour la gestion des groupes ou alors comme cette mind map proposée aux participants et reprenant l'ensemble des ressources et activités suggérées dans le site internet "Apprendre ensemble".

La motivation collective se nourrit également des échanges et des temps de "méta-cognition" : qu'est ce que j'ai appris ? qu'est ce que je peux transférer? comment j'ai appris? ...

 

Point de vigilance

Les animateurs doivent être vigilants et repérer les signaux qui montrent une baisse de la motivation collective:

  • moins de participants en présentiel ou à distance
  • moins de cooptations de nouveaux membres
  • moindre participation sur les outils de partage du Cercle
  • davantage d'activités "qui occupent le temps" plutôt que de production ou d'échanges utiles de savoirs
  • ...

 

Source/référence :

D. Anzieu et J.-Y. Martin, La Dynamique des groupes restreints, Paris, PUF, 1994.

Jean Maisonneuve, La Dynamique des groupes; QjSJ?; Puf, 20…

Roger Mucchielli, La Dynamique des groupes. Processus d'influence et de changement dans la vie affective des groupes (1967), ESF, (23e édition), 2015 (ISBN 2-7101-1794-0)

Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.