Sites


Guide du SIG libre

Ressources d'information de la géomatique libre

Projet Espace OpenStreetMap Francophone

v1.0, 18/12/2014

88x31.png

Publié sous licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 Unported License

Paternité (BY) - Partage des Conditions Initiales à l'Identique (SA)

http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/

 


Les ressources du libre forment un ensemble très abondant, sous diverses formes (projets de documentation, wiki, tutoriels, listes de diffusion, cours en ligne...) qu'aucun guide ne saurait contenir tant par la taille que cela représenterait que par l'obsolescence rapide  dont il serait affecté, dans la mesure où certaines de ces ressources évoluent rapidement.

Le but de ce chapitre est de pointer ces différentes et de les présenter de manière pratique et critique, en expliquant de quelle Manière les utiliser, quels sont leurs avantages et leurs limites.


 

Listes de diffusion


Les listes de diffusion ont l'avantage de pouvoir discuter d'un domaine avec des personnes intéressées et déchanger informations, idées ou réponse à une question en envoyant un message électronique reçu par tous les inscrits. Ne pas être inscrit et envoyer son message à la liste conduit au blocage automatique du message en tant que potentiel pourriel, qui devra être validé par un modérateur pour être diffusé aux inscrits.

Les messages n'ont pas à être rédigés de manie très formelle, mais se doivent d'être respectueux et pertinents par rapport au domaine. Il est possible de s'y présenter, mais cela n'est pas un réseau social pour juste souhaiter le bonjour à la cantonnade.

Listes de diffusion OSM

https://lists.openstreetmap.org/listinfo

 


A partir de cette adresse, il est possible d'accéder à l'ensemble des listes OSM existantes, soit pour consulter les archives ou s'inscrire à certaines d'entre elles. Elle sont de deux types : thématiques ou géographiques. Certaines listes thématiques sont francophones, comme dev-fr consacrée au développement ou hot-francophone pour la thématique humanitaire et développement. Il est tout à fait possible de solliciter la création d'une nouvelle liste qui comblerait un manque, via l'envoi d'une demande sur la liste généralise OSM talk.

Listes de diffusion QGIS

http://www.qgis.org/fr/site/getinvolved/mailinglists.html#qgis-mailinglists


 


Ces listes de diffusion thématiques (utilisateurs, utilisateurs avancés, développeurs, communauté, traduction, éducation, etc.) du projet QGIS sont en 2014 malheureusement encore uniquement en anglais. En l'absence de tout forum QGIS, les utilisateurs francophones fréquentent de fait les sections consacrées à QGIS dans d'autres listes ou forums plus généralistes comme forumsig.org ou georezo (voir plus bas).


Forums

Forum français sur OpenStreetMap

http://forum.openstreetmap.fr/

 


Ce forum dédié à OpenStreetMap est maintenu par l'association OpenStreetMap France et animé par certains de ses membres.


Il a pour objectif de compléter la liste de diffusion talk-fr en constituant une plate-forme pour des questions et réponses techniques sur OSM classées en rubriques pour pouvoir resservir par la suite à quiconque ferait une recherche par mots-clés, ce qui n'est pas aisé à réaliser via une liste de diffusion. Chacun peut donc poser des questions ou y répondre s'il connait la réponse.

Forum sur QGIS

http://www.qgis.org/fr/site/forusers/support.html#forums

 

Il n'y a en fait pas de forums pour QGIS, les questions techniques se font à travers les listes de diffusion. Il convient de fournir suffisamment d'éléments de contexte, comme rappelé sur cette page : http://www.qgis.org/fr/site/getinvolved/faq/index.html#how-to-ask-a-qgis-question. Là encore, les utilisateurs francophones se rendent dans forums SIG plus généralistes (voir plus bas).

Forums SIG et géomatique  

http://www.forumsig.org/forum.php

 

ForumSIG_accueil.png


Comme son nom l'indique, Forumsig.org est un forum consacré aux Systèmes d'Information Géographiques, dont les échanges (débutant souvent par une question) datés (afin d'estimer la potentielle obsolesnce des échanges techniques). Les participants sont identifiés par un nom d'utilisateur et leur nombre de participations aux échanges, ce qui permet de distinguer immédiatement les plus actifs. La consultation et la recherche sont accessibles à tous, mais il est nécessaire de s'inscrire pour pouvoir poster un message.


Il est possible de faire une recherche rapide ou avancée dans les échanges, ou bien de consulter les rubriques dans lesquelles ils sont classés : concepts et informations autour des SIG (théories des SIG, données, métadonnées, infographies mais aussi stages, formations et événements), les logiciels et serveurs SIG (libres ou non ), des espaces thématiques (étudiants, groupes locaux) et de gouvernance.


http://www.portailsig.org/

PortailSIG_accueil.png

PortailSIG est un complément de ForumSIG et vise à présenter toute l'actualité concernant le monde des Systèmes d'Information Géographique au sein d'un portail francophone, produisant des actualités, des tutoriaux (appelés dossiers) consacrés à des thématiques ou des logiciels, et des FAQ (foires aux questions), qu'il est possible de suivre grâce à des flux RSS. Concernant l'open source, le lien vers les dossiers est le suivant : www.portailsig.org/dossier/SIG OpenSource.

Il n'y a pas d'inscription pour ce site qui repose sur le travail d'une équipe, mais qu'il est possible de rejoindre en envoyant un message, si le but est de soumettre une remarque, un avis, un bug, de proposer une actualité ou un communiqué de presse, ou de prendre contact pour devenir rédacteur.


http://georezo.net

 

GeoRezo_accueil.png

Georezo est un portail francophone de la géomatique porté par une association officielle française créée en 2004, à laquelle il est possible d'adhérer pour devenir membre. Elle compte une trentaine de modérateurs bénévoles. Le portail est articulé autour de quatre sections principales : Communauté, Ressources, Emploi et Marché.


La section communauté comporte un forum, de blogs et un wiki qui "invite à partager, enrichir et proposer vos compétences dans les nombreux domaines techniques, organisationnels, juridiques et humains des Systèmes d'Information Géographique (SIG)".


Les ressources comprennent un annuaire des acteurs géomatiques référencés, très majoritairement en France (avec une carte uMap pour les localiser dans le monde), un agenda des événements sur le thème, de la bibliographie et des documents comme les fiches d'aide à la maitrise d'ouvrage (AMO) du Conseil National de l'Information Géographique (CNIG).

La section Emploi liste les différentes offres existantes en pays francophones (avec un accent sur la France) et la section Marché les offres de marchés publics en lien avec la géomatique.


Documentation et tutoriels

Wiki OSM

http://wiki.openstreetmap.org/wiki/FR:Main_Page

 

Wiki_OSM_FR_accueil.png


Ce wiki repose sur la même plate-forme technique que Wikipedia (et la même licence pour le contenu, CC-BY-SA), de sorte que ceux qui connaissent et ont déjà contribué à cette dernière seront très capable de contribuer sur le wiki OSM. Si ce n'est pas le cas, c'est un apprentissage relativement simple et qui peut donc être vu comme l'opportunité de devenir capable de contribuer aux deux projets, même s'ils sont hébergés sur des serveurs différents.


Les modalités de contribution, incluant la création d'un compte (le compte OSM ne peut être utilisé, il s'agit d'une plate-forme différente qui ne communique pas avec OSM) font l'objet d'un chapitre spécifique dans LearnOSM.


On trouve dans le wiki OSM des pages projets (par pays notamment), les map features (soit les catégories d'objets qu'on peut décrire et trouver sur la carte OSM), et des pages présentant certains outils et applications ou types d'outils et applications, comme par exemple une page consacrée à tous les terminaux Garmin ou une autre consacrée à toutes les applications pour iPhone ou pour Android utilisant ou produisant de la donnée OSM. La recherche se fait par mots-clés dans la zone Rechercher en haut à droite de toute page du wiki.

Learnosm

http://learnosm.org/fr/

 

LearnOSM_accueil.png


Learnosm.org a une approche plus didactique en proposant un parcours agencé allant des premiers pas dans OSM à des utilisations ou réutilisations avancées de la donnée couvrant tous les champs de la contribution au projet OSM, qu'il s'agisse des moyens de contribution à la base OSM (éditeurs, imagerie aérienne, GPS, Field Papers, gestion des conflits d'édition ou de la qualité, modèles d'attributs...) ou des moyens de la réutiliser (base PostGIS, Tilemill, SQLite, Stockage de Données Séparé, webmaps...).

La version principale (dite master) de LearnOSM est la version anglaise, qui a été traduite en différentes langues dont le français, et peut comporter de nouveaux chapitres ou un nouvel agencement qui n'ont pas encore été adaptées aux traductions dans d'autres langues. Fin 2014, le site est bâti dans l'environnement GitHub, qui est à la base un outil pour le développement logiciel collaboratif qui nécessite une bonne compréhension de ses principes pour pouvoir contribuer.

Documentation et tutoriels qgis.org

http://qgis.org/fr/docs/index.html

 

Documentation_QGIS.png


La documentation de QGIS est depuis toujours spécifique à une version donnée du logiciel, la toute dernière étant parfois moins documentée que la précédente version dont elle n'a pas encore rattrappé le détail. La version originale est en anglais et traduite en différentes langues dont le français, via GitHub depuis la version 2. Il peut arriver que le texte original en anglais apparaisse dans la documentation en francais lorsque celle-ci n'a pas encore été traduite. Cette documentation est accessible en ligne ou tléçhargeable sous forme de fichier PDF pouvant être consulté ensuite hors ligne.


Il existe également un wiki pour QGIS, uniquement en anglais, qui se réfère à une documentation et des versions de QGIS plus anciennes, qui ne semblent plus être mises à jour (http://hub.qgis.org/projects/quantum-gis/wiki/How_do_I_do_that_in_QGIS). Il convient plutôt de se rendre sur la documentation multilingue de QGIS.

Tutoriel QGIS de l’UMR 5185 ADESS du CNRS

http://www.ades.cnrs.fr/tutoqgis

 

Tutoriel_ADES.png


Ce tutoriel de l'Unité Mixte de Recherche ADESS - Aménagement, Développement, Environnement, Santé et Sociétés couvre les bases de l'utilisation de QGIS en débutant par des notions de géodésie, et en incorporant des chapitres sur le géoréférencement et la numérisation, ainsi qu'un peu d'analyse spatiale (zones tampon, calculs de pente...). Les données sont téléchargables, ainsi que le cours (qui fait plus de 220 pages) sous format pdf. Il existe aussi  en ligne un index de tous les termes employés dans le tutoriel : http://www.ades.cnrs.fr/tutoqgis/index_az.php.

Cours et travaux dirigés QGIS de l’eENSG

http://fad.ensg.eu/moodle/course/search.php?search=qgis&perpage=99999

 

eENSG_QGIS.png


Ce tutoriel se compose de nombreux modules de cours deux travaux dirigés, enseignés à l'Ecole Nationale des Sciences Géographiques à Marne-la-Vallée en France : Introduction QGIS, Introduction QGIS approfondissement, Configuration de QGIS, Ouverture et Visualisation, Navigation et sélections, Représentation des données, Production de cartes, Mise en page, Sélections - Requêtes, Import-Export de données, Création de couches, Extensions et plugins, Ouverture Visualisation, QGIS Initiation TD de synthèse et TD QGIS - Analyse Spatiale.


Les cours sont téléchargeables au format ouvert ODT et ils comportent tous des exercices suivis d'un corrigé. Les données des TD sont regroupées dans des archives ZIP télechargeables et les cours sous forme de PDF ou de tutoriels à visualiser en ligne.


Ces cours sont de manière générale plus détaillés que le tutoriel de l'ADES ; ils se recouvrent en partie, mais abordent aussi des aspects qui n'apparaissent pas dans l'autre. Bien utilisés, ils se co

Autres cours de l'eENSG

http://fad.ensg.eu/moodle/

 

eENSG_accueil.png


Ces ressources prennent la forme de chapitres de cours complets, téléchargeables au format PDF, et dispensés au sein de l'Ecole Nationale des Sciences Géographiques à Marne-la-Vallée en France, sur des domaines très variés : cartographie, Systèmes d'Information Géographique (SIG), Imagerie aérienne et spatiale, géodésie, topométrie, télédétection, information géographique, photogrammétrie, radar et télédétection... La plupart d'entre eux sont d'un niveau plutôt avancé, de sorte qu'il peut être plus aisé de faire ses premiers pas avec un cours brossant plus rapidement les différents domaines de la géomatique. Ces cours constituent par contre une ressource de grande qualité pour qui veut approfondir des connaissances de façon plus pointue ou plus dans le détail.  

Cours en ligne ouverts à tous

Ce type de formations, parfois désigné sous leur appellation anglophone MOOC (Massive Open Online Courses), est réalisé à distance via télé-enseignement grâce a internet et peut accueillir un très grand nombre de participants. La géomatique fait partie des nombreux thèmes abordés.

Université Virtuelle Environnement & Développement  Durable (UVED)

http://www.fondation-uved.fr/ressources/Pedagotheque/site/html/Geomatique/index.html

 

UVED_accueil.png


Ce site recense les différentes formations en ligne des sept Universités Numétiques Thématiques instaurées depuis 2004 en France et regroupe leurs ressources pédagogiques numérisées.  

Pour la géomatique, sont présentées des formations (licence, licence pro et master), des métiers (cartographe, géographe, chef de projet SIG...), et des ressources sur des thèmes précis ("SIG : Concepts de base", "L'information géographique numérique au service de la compréhension des territoires", etc.).

Cours en ligne de l'Université de Lausanne

http://www.mooc-list.com/course/eléments-de-géomatique-coursera

 

MOOC_List_accueil.png


Cette université propose un cours de base en géomatique, dont le but est de présenter un aperçu des méthodes d'acquisition, de modélisation et de représentation des données à référence spatiale.

Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.