Sites


Inkscape : premier pas en dessin vectoriel

Premier lancement

La méthode de lancement peut différer selon le système d’exploitation que vous utilisez et les options que vous avez choisies lors de l’installation.

Sous Windows, vous pouvez, au choix :

  • double-cliquer sur l’icône du bureau ;
  • sélectionner l’entrée Inkscape dans le menu Démarrer ;
  • double-cliquer sur un fichier dont l’extension est compatible avec Inkscape (.svg, .svgz…) ;
  • utiliser le menu contextuel via un clic droit de la souris sur le fichier à ouvrir.

Sous Linux, les méthodes diffèrent en fonction de la distribution, mais en général, une entrée de menu est disponible. Sous Ubuntu, par exemple, l’installation ajoute un menu Applications>Graphisme>Éditeur d’images SVG Inkscape. À défaut de menu ou d’icône, il est toujours possible de lancer l’application à l’aide du terminal et de la commande inkscape.

Sous Mac OS X, il suffit de cliquer sur l’icône du logiciel dans la section Applications.
Avancé Lancement en ligne de commande
Lancer Inkscape en ligne de commande depuis une console est particulièrement utile si vous devez réaliser des traitements répétitifs sur des lots de fichiers SVG. Vous pourrez, par exemple, exporter d’un coup l’ensemble d’un répertoire d’images SVG en images PNG. Pour afficher l’intégralité des options disponibles ainsi que le manuel d’utilisation, sélectionnez le menu Aide>Options de la ligne de commande, ou lancez, dans une console, la commande inkscape -?.

Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.