Sites


Inkscape

Inkscape: WorkingwithFiles

Travailler avec les fichiers

Créer un nouveau document

La création d'un nouveau document est généralement la première étape avant de commencer à dessiner avec Inkscape. Si vous avez la possibilité de modifier un document existant, il est probable qu'un document vierge conviendra mieux à une nouvelle création.

Les nouveaux documents sont en réalité créés à partir d'un document existant (appelé modèle - "template" en anglais) défini dans le profil de l'utilisateur. Le modèle standard, fourni par défaut pour chaque langue, peut être modifié (comme de nombreux autres paramètres d'Inkscape) à votre convenance. Inkscape propose, en plus de ce modèle standard, une sélection de modèles additionnels adaptés à des types variés de médias. Cette liste peut être enrichie avec vos propres modèles.

Au lancement d'Inkscape, un nouveau document est créé automatiquement à partir du modèle défini par défaut. Lorsqu'un nouveau document est créé depuis une fenêtre d'Inkscape, une fenêtre supplémentaire est alors ouverte.

Utilisation

Vous pouvez créer un nouveau fichier de plusieurs façons :

  • Sélectionnez Fichier > Nouveau depuis la barre de menu. Cette commande ouvre la liste des modèles disponibles, le modèle par défaut apparaissant en tête.
  • Utilisez la combinaison Ctrl + N, ce qui crée un nouveau document à partir du modèle par défaut.
  • Cliquez sur l'icône Nouveau document dans la barre de commande. Le fichier créé est également basé sur le modèle par défaut.

Pour modifier les propriétés du document (comme la taille de page ou les unités par défaut), vous pouvez sélectionner Fichier > Propriétés du document dans la barre de menu ou bien utilisez la combinaison Maj + CtrlD ou encore utiliser l'icône de la barre des outils ProprietesDocInkscape.png.

Ouvrir un Document

Il est possible d'ouvrir directement un fichier SVG déjà existant. C'est utile pour :

  • modifier un document existant,
  • utiliser une partie du contenu de ce document dans un autre,
  • analyser la méthode utilisée pour créer une image, et plus spécialement la possibilité de voir le code source dans l'éditeur XML d'Inkscape EditXmlInjscape.png,
  • exporter le document dans un autre format.

Utilisation

Il existe plusieurs méthodes pour ouvrir un fichier :

  • L'ouverture simple. Le fichier est ouvert en édition dans une nouvelle fenêtre, indépendante des documents déjà ouverts. Pour utiliser cette méthode :
    • sélectionnez la commande Fichier > Ouvrir depuis la barre de menu ;
    • composez la combinaison Ctrl + O ;
    • ou cliquez sur l'icône Ouvrir sur la barre de commandes.
  • L'importation. Importe un fichier directement dans le document sur lequel vous êtes en train de travailler. Le fichier importé devient un objet du document en cours. Pour utiliser l'importation :
    • sélectionnez la commande Fichier > Importer... depuis la barre de menu ;
    • composez la combinaison Ctrl + I ;
    • ou cliquez sur l'icône Importer sur la barre de commandes.

Il est possible de transférer des objets d'un document vers un autre par copier-coller.

Si Inkscape peut importer plusieurs types de fichiers différents, il ne peut travailler qu'avec du SVG ; par conséquent, tout fichier sera transformé en SVG à l'issu de l'importation. Cela signifie aussi qu'il est possible que des données soient perdues ou que l'apparence du fichier importé soit quelque peu différente.

Enregistrer un document

Plusieurs méthodes d'enregistrement sont possibles :

  • Enregistrement simple. Le fichier en cours d'utilisation est enregistré sous son nom actuel. S'il s'agit d'un nouveau document n'ayant pas encore fait l'objet d'un enregistrement, une boîte de dialogue permet la saisie du nom et de l'emplacement du fichier. Pour utiliser ce type d'enregistrement :

    • sélectionnez la commande Fichier > Enregistrer depuis la barre de menu ;
    • composez la combinaison Ctrl + S ;
    • ou cliquez sur l'icône Enregistrer le document sur la barre de commandes.
  • Enregistrer sous. Enregistre une nouvelle copie du fichier sous un nom différent. Ce nouveau fichier devient automatiquement la copie de travail et toutes les nouvelles modifications seront appliquées à ce nouveau fichier. Pour utiliser cette fonction, bien pratique pour enregistrer des versions incrémentales d'un fichier :
    • sélectionnez la commande Fichier > Enregistrer sous... depuis la barre de menu ;
    • ou composez la combinaison Maj + Ctrl + S.
  • Enregistrer en tant que copie. Enregistre une copie exacte du document SVG courant, mais sous un nom ou un emplacement que vous pouvez spécifier. Cette commande est quasiment identique à Enregistrer sous, à l'exception que le document original est toujours actif à l'issue de l'opération. Pour l'utiliser :
    • sélectionnez la commande Fichier > Enregistrer une copie... depuis la barre de menu ;
    • ou composez la combinaison Maj + Ctrl + Alt + S.
  • Exporter en bitmap. Enregistre un rendu matriciel du fichier SVG ou d'une sélection d'objets du document. Le seul format matriciel d'export actuellement disponible est le PNG. Pour exporter :
    • sélectionnez la commande Fichier > Exporter en bitmap... depuis la barre de menu ;
    • composez la combinaison Maj +Ctrl + E ;
    • ou cliquez sur l'icône Exporter ce document sur la barre de commandes.

La boîte de dialogue d'enregistrement

Cette boîte de dialogue est présentée pour tout enregistrement nécessitant la saisie d'un nouveau nom ou d'un nouvel emplacement pour le fichier courant. C'est le cas des commandes Enregistrer sous, Enregistrer en tant que copie, et de l'enregistrement simple d'un nouveau fichier. 

 Boîte de dialogue denregistrement de fichier

Nom

Définit le nom du fichier enregistré. En sélectionnant « Ajouter une extension automatiquement » en bas à gauche de la fenêtre, vous n'aurez pas besoin de spécifier l'extension du fichier manuellement.

Explorateur de fichiers

Dans la partie centrale de la fenêtre, le panneau gauche offre un accès rapide aux dossiers standards et aux dossiers marqués ; la partie centrale liste le contenu du dossier sélectionné tandis que la fenêtre de droite affichera une miniature du fichier sélectionné si Inkscape est capable de l'afficher.

Type

Définit le format utilisé pour enregistrer le fichier.

Le format par défaut, SVG Inkscape, est un sur-ensemble de la spécification SVG utilisé par Inkscape comme format de fichier natif. Ce format s'appuie sur un ensemble de balises qui définissent des fonctionnalités, comme les effets de chemin, qui ne sont pas présentes dans les spécifications SVG mais qui doivent être enregistrées avec le fichier pour autoriser l'édition ultérieure des effets. Si de nombreuses applications SVG sont à même d'ouvrir correctement ce format, le fichier peut ne pas être affiché comme attendu par certaine applications ne supportant pas l'ajout de fonctionnalités supplémentaires au format SVG (bien que, dans le cas d'Inkscape, conformes aux spécifications).

Le SVG simple et basé sur le SVG standard, sans les balises spécifiques d'Inkscape. Utilisez ce format pour obtenir une interopérabilité avec d'autres applications susceptibles d'ouvrir le fichier.

La partie suivante vous propose des informations supplémentaires sur les autres formats supportés par Inkscape.

Formats de fichiers les couramment utilisés

.svg

Il existe plusieurs versions du format SVG disponible avec Inkscape.

SVG Inkscape, par défaut, conserve les possibilités d'édition de l'ensemble des fonctionnalités et des formes du dessin.

SVG simple est recommandé pour utiliser les documents en dehors d'Inkscape. Il restreint les balises aux seules spécifiées par le format SVG, et convertit certaines formes (en particulier les primitives) en chemins.

SVG Adobe Illustrator est le format SVG exporté par l'application Adobe Illustrator, à partir de sa version 9, avec ses propres spécifications. Vous pourrez ainsi récupérer, en ouverture ou import seulement, les documents réalisés avec ce logiciel propriétaire et les modifier dans Inkscape.

.svgz (compressé)

Fichiers SVG compressés avec l'application gzip. La taille réduite du fichier optimise son transfert sur le web. Inkscape peut sauvegarder les SVG compressés de formats SVG Inkscape et SVG simple.

.pdf

Format d'échange développé par Adobe le PDF peut contenir n'importe quel mélange de texte, polices, images et graphismes vectoriels. Les fichiers PDF peuvent être visualisés par un grand nombre de logiciels, systèmes d'exploitation et plateformes matérielles tout en conservant un format, une mise en forme et des propriétés conformes à ce qui est prévu par leurs auteurs. Note : Inkscape ne gère pour l'instant que la version PDF 1.4, ce qui mérite d'être amélioré.

.xaml

EXtensible Application Markup Language. Développé par Microsoft pour définir l'interface graphique de Windows Vista.

.png

PNG (Portable Network Graphics) est un format d'image matriciel recommandé par le W3C prévu pour remplacer le format GIF. Il utilise une compression de données sans perte et supporte la transparence (alpha).

.bmp

Format d'image matriciel simple. Les fichiers BMP ne sont pas compressés et de ce fait, sont particulièrement volumineux en comparaison avec d'autres formats matriciels tels que PNG ou JPG. Note : Inkscape supporte les fichiers BMP en importation seulement.

.jpg, .jpeg

Format d'image matriciel très compressé et donnant des fichiers très petits, le JPEG est couramment utilisé pour diffuser des photos sur l'internet. Cependant, la méthode de compression entraîne la perte de certains détails, et le taux de compression, qui peut être choisi, est un compromis entre la taille du fichier et la qualité de l'image. Ce format est utilisé par la plupart des appareils photos. Note : Inkscape supporte les fichiers JPEG en importation seulement.

.tiff

TIFF (Tagged Image File Format) est un format d'image matriciel flexible développé pour les processus d'impression professionnels. Les fichiers TIFF sont très souples dans leur gestion des nombreuses classes de couleur incluant des canaux alpha. Plusieurs formes de compression peuvent être utilisées dans ces fichiers, mais leur grande taille les rend inutilisables pour un partage sur l'internet. Note : Inkscape supporte les fichiers TIFF en importation seulement.

.ps, .eps, .epsi

PS (PostScript) est un langage de description de page développé par Adobe au début des années 80. Premier format indépendant du logiciel ou du matériel utilisé à incorporer du texte, des images matricielles et des dessins vectoriels, il est devenu rapidement le principal langage d'impression. Commençant quelque peu à vieillir, le PostScript est sur le point d'être remplacé par le PDF.

EPS (Encapsulated PostScript) est un sous-ensemble du format PS utilisé pour transférer des images entre différents logiciels. Les fichiers EPS contiennent du code PostScript ainsi qu'un format optionnel de prévisualisation (en TIFF, WMF, PICT ou EPSI).

EPSI (Encapsulated PostScript Interchange) est un format d'image matriciel utilisé comme image de prévisualisation pour les fichiers EPS. Contenant seulement des données en ASCII 7 bits, il a été utilisé lorsque les formats TIFF, WMF ou PICT n'étaient pas supportés.

.dxf

Format de fichiers graphiques 2D et 3D développé par Autodesk pour le système AutoCAD. Aujourd'hui supporté par à peu près tous les systèmes de conception assistée par ordinateur sur PC, DXF est le format standard pour les dessins techniques dans les industries de l'ingénierie et de la construction. Note : Inkscape supporte les fichiers DXF en sauvegarde seulement.

.xcf

Format natif de l'éditeur d'image GIMP, il peut contenir de nombreuses informations, telles que les canaux alpha, la transparence, les chemins, la sélection active et les calques (qui sont conservés lorsqu'enregistrés depuis Inkscape). Note : Inkscape supporte les fichiers XCF en sauvegarde seulement.

.gif

Format d'image matriciel limité à 256 couleurs. Les fichiers GIF dépassent cette limitation en personnalisant leurs propres palettes pour correspondre aux couleurs requises par l'image. Du fait de sa faible taille et sa capacité à ajouter de la transparence, le format GIF est très utilisé sur le web pour réaliser des logos et des images animées (les fichiers GIF peuvent stocker plusieurs images, rendant ainsi possible une animation de base visible au travers d'un navigateur web). Note : Inkscape supporte les fichiers GIF en importation seulement.

.zip

Fichier SVG Inkscape compressé avec média. Cette option enregistre le dessin dans un fichier SVG Inkscape puis l'empaquette, avec l'ensemble des fichiers liés du dessin, dans un fichier ZIP. Le fichier ainsi obtenu n'est pas lisible directement avec Inkscape, et doit faire l'objet d'une décompression préalable. Une fois celle-ci réalisée, le fichier SVG peut être ouvert avec l'ensemble de ses liens valides. Note : Inkscape supporte les fichiers ZIP en sauvegarde seulement.

Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.