Sites


Introduction à la ligne de commande

CommandLineIntro: FileStructure

Fichiers et Répertoires   

Bien que vous soyez essentiellement intéressé par les fichiers dans vos répertoires, il peut être utile de savoir ce au'il y a d'autre dans votre ordinateur. Dans ce chapitre, nous jetons un oeil à un système GNU/Linux.

Voici une liste des répertoires les plus courants qui se trouve juste sous le répertoire racine (c'est-à-dire celui dont le nom est simplement "/"):

/bin     programmes de base (Les programmes indispensables,
         seulement le shell et des commandes)
/boot    fichiers d'initialisation (Nécessaires au démarrage de l'ordinateur)
/dev     fichiers périphériques (Décrivent les périphériques matériels tels que
         disques durs et partitions)
/etc     fichiers de configuration
/home    les répertoires personnels des utilisateurs
/lib     bibliothèques (ensembles de fonctions et données) pour le démarrage
         du système et pour les programmes du système
/media   points d'ancrage des médias amovibles
/mnt     points d'ancrage temporaire (Utilisé par les administrateurs système
         lorsqu'ils doivent ancrer un système de fichier pour un court moment)
/opt     programmes tiers (optionnels)
/proc    système de fichier proc (Décrit les processus et des informations
         système, il n'est pas stocké sur disque)
/root    les fichiers de l'administrateur système
/sbin    programme de base pour l'administration (comme bin, mais réservé
         aux administrateurs)
/srv     les fichiers spécifiques aux services
/sys     le système de fichiers sys (similaire à proc, conservé en mémoire)
/tmp     fichiers temporaires (ces fichiers ne sont conservés que pour une courte
         période sujette à la politique du système)
/usr     les programmes utilisables par les utilisateurs (contient un autre bin,
         lib, sbin, plus local, share, src, et plus)
/var données variables préservées d'un démarrage à l'autre

Il n'est pas nécessaire pour lancer des applications de connaître la structure des répertoires en dehors de votre dossier personnel, mais cette connaissance est parfois utile. Les cas le plus fréquents sont peut-être lorsque vous voulez changer un fichier de configuration système ou lorsque vous désirez consulter un fichier journal.  Les fichiers journaux contiennent généralement des informations sur l'évolution et les erreurs des programmes, et peuvent révéler ainsi la source de certains problèmes (bugs, erreurs de configuration, fichiers manquant ou corrompus) sur votre système. De nombreux fichiers journaux sont conservés dans le répertoire /var/log, mais certains programmes mettent les fichiers journaux dans des répertoires invisibles dans le dossier personnel de l'utilisateur. Par exemple ~/.sugar/default/logs.

Historiquement, la configuration d'un système GNU/Linux était faite en éditant des fichiers texte. Aujourd'hui, les systèmes GNU/Linux les plus populaires encouragent les utilisateurs d'effectuer les changements de configuration en utilisant des outils d'administration graphiques. Ce n'est, cependant, parfois ni possible ni désirable, et vous vous retrouverez en train de modifier des fichiers de configuration avec un éditeur de texte. C'est habituellement plus délicat, parce que vous devrez connaître où ces fichiers se trouvent et comment les modifier, de plus dans certains cas vous devrez également signaler ou redémarrer un programme pour qu'il prenne en compte vos modifications. Ceci dit, cette méthode a ses avantages, comme la possibilité de configurer des machines qui n'ont pas de capacités graphiques, ou des programmes qui ne disposent pas d'un programme de configuration graphique (ou si celui-ci est rudimentaire ou incomplet).

NOTE: Pour une description complète de la structure du système de fichiers, essayez la commande man hier dans un terminal. Celle-ci donne non seulement une explication des répertoires décrits ci-dessus, mais explique par exemple également pourquoi Linux dispose à la fois d'un répertoire /usr/bin et d'un répertoire /usr/sbin.


Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.