Sites


JIR 2021

Vidéo Finale JDR 20 juin 2021

 

bonsoir nous sommes donc plus de 17 heures donc nous sommes à la partie bilan synthèse de la journée nous allons passer la parole à chacun des personnes qui ont eu la gentillesse de venir avec nous sur cette fin d'événement et nous allons parler jeu pour le trois sujets importants pour la suite et je vais vous partagez les dia alors les ja et donc voilà et la question du moment ces îles et plus 17 heures et maintenant quelle est la suite qu'elle suit on veut donner en fait à cet événement et qu'est ce qui s'est passé pendant l'événement qui nous a touchés qui nous a bouleversés qui nous a interpellés et caetera et qu'est ce qu'on va pouvoir amener pour demain voilà donc je vous laisse on va faire comme ça avec le petit arbre à côté et je vous laisse parler les uns avec après les autres pour que moi je commence je commence comme ça ça sera ça serait une chose de faite en tout cas pour moi c'est un super événement de très bons sujets très bonne thématiques qui ont été soulevées les cibles des thématiques qui sont pas connues peu connu et qui sont très importantes en particulier pour par la dignité par rapport à l'identité par rapport au brassage com/communautaire par rapport à plein plein plein de sujets qui ont été évoqués qui ont été évoqués par des gens de terrain donc c'est à dire des gens qui s'y connaissent qu'ils savent exactement ce qui s'y passe sont pas des théoriciens ce sont des gens vraiment tout ce qu'ils connaissent très bien là comment dire la situation locale de leur pays et ça c'était très riche et je les en remercie et tout à l'heure je parlerai d'une idée que j'aimerais partager avec vous au sujet de la capitalisation des savoirs donc maintenant je passe la parole à andré

merci beaucoup je profite de cette occasion pour remercier toutes les invités toutes les personnes qui ont participé à cette journée à cet événement très très très important de la journée mondiale de l'arbre aux fidji c'était un grand plaisir les travées cours je pense que même dans les jours à venir si vous aurez besoin de moi j'ai eu quelques questions qu'ils aient un rapport avec des réfugiés mais d autres questions en rapport avec le burundi je serai toujours présent merci beaucoup les scandales on passe la parole à monsieur ni non c'est un minimum merci encore une fois de raconter la parole à tous toujours neige et j'ai intégré pour côté des quais qui sont ouverts j'ai constaté aussi qu'il ya beaucoup de tester une ronde je vous remercie de m'avoir invité je travaillais sur moi dans cette danse est

dans ce changement climatique et katherine hull a pas touchées mais je m'intéresse aussi beaucoup ce jeu sur la gestion durable des ressources naturelles et puis je après avoir entendu toutes les idées évoquées ici j'aimerais que vous réservez novateur vous organisé hier encore une fois mais domaine par domaine les gens nous demandent en fait qu'un jour nous rassembler les idées et puis vous les connecter ensemble donc groupe en europe et vous continuez en documents et puis je vous promets que chaque fois je sais que vous essayez vous me le permettez merci merci beaucoup l'acquis donc que monsieur ning va vous parler d'un sujet qu'on a parlé encore enregistrements c'est un sujet de capitalisation des savoirs c'est une fausse avoir que moi je vais beaucoup travailler en intelligence collective et en particulier dans la capitalisation des savoirs il faut savoir que des gens très intelligents peuvent travailler entre ensemble sans jamais arriver à construire ensemble simplement parce qu'il ya des commentaires des processus à mettre en place et quelquefois des façons de faire qui bloque pour ce genre de chose et moi c'est clair que quand je à l'avenir et maintenant juste avec cet événement ce que je souhaite c'est qu'à chaque fois qu'on crée un événement qu'il ya du contenu du sens on capitaliste savoir et on les collectes dans des documents et qu'à la fin à la fin de chaque événement donc ça peut être peut-être un mois après deux mois après il n'y a pas d'urgence on puisse diffuser un dossier un rapport sur ce qu'il ya sur ce qui a été échangé dans cet événement et ça va faire m en fait de pouvoir construire l'avenir aussi plus rapidement plutôt que de répéter cinquante fois les mêmes choses quand une chose est dit allez dites et à la réunion d'après on essaie d'aller au niveau supérieur c'est-à-dire des d'élargir le débat ou de le rendre plus pointues pour essayer de capitaliser de nouvelles connaissances avec la collectivité qu'on aura invité sur place c'est bien volontiers qu'on vous réinvite luccioni ganza pas de souci je trouve que votre vos contributions étaient tout à fait intéressante et relevantes et donc je pense que ça c'est un ce sont des c'est un nouveau processus que j'aimerais mettre en place et qui me semble vraiment important surtout qu'on a dans des situations d'urgence où il faut trouver décider des solutions de façon efficace et pour se trouver des solutions efficaces il faut se mettre même soi même être efficace et quand on crée des nouveaux sud et nouveaux de nouvelles pistes de réflexion eh bien il faut les il faut les enregistrer quelque part et en laisser une trace écrite et à partir de cette trace écrite si nous mêmes nous n'avons pas le temps à partir de deux lignes de cinq pages de dix pages d' aller plus de l'avant comme moi quelqu'un d'autre puisse reprendre le sujet est allé plus loin avec le sujet voilà parce qu'on est vraiment aujourd'hui dans une époque de l'urgence où on est face à des challenge sanitaires climatiques économiques qui sont pas des petits challenge et si on peut je dirais créer nous mêmes des bases de données par rapport aux sujets qui nous importe et aux sujets qui sont importants à développer pour le futur même si nous n'avons pas de solution peut-être d'autres auront des solutions et peut-être que ils auront des solutions plus efficaces et plus pertinente si ils ont nos pistes de réflexion comme je le disais en fait tous tous les intervenants qui se dit dans la journée sont des gens de terrain donc ce sont des gens vraiment qu'ils connaissent les choses qui connaissent leur territoire qui connaissent leur population et où leurs bénéficiaires et c'est très important tout en sachant qu'il ya des différences c'est clair il ya des différences entre le rwanda la rdc le burundi mais ya aussi énormément de choses communes est telle qu'on en avait légèrement parler en off on pourrait aussi imaginer créer une zone commune entre ces trois territoires en particulier au niveau des problèmes climatiques parce qu'ils sont les mêmes en fait mais c'est pas que les problèmes climatiques si des problèmes politiques c'est aussi des problèmes de sécurité qui sont les mêmes de la même façon qu'on un peu on fait des parc transfrontalier au niveau de la préservation de la nature on pourrait aussi faire départs transfrontaliers qui vont au delà c'est à dire qu'ils parlent aussi je dirais de bien être sanitaire pour les gens de bien être économique de bien et aussi de gestion pérenne de la nature et ceux des territoires qui peuvent avoir des lois plus dur que les lois gouvernementales pour permettre que justement il n'y ait pas de dégradation des terres qui n'est pas d'un seul coup de mauvais comportement envers les populations etc parce que finalement quand une semaine et sans souffrance si on si l' on la laisse en souffrance sans intervenir d'une quelconque façon mais sur l'ensemble du territoire et bien quand on répare quelque chose d'un côté ben c'est de l'autre côté ça va être ça va repartir dans l'autre sens c'est une balance tandis que si vous travaillez sur l'écosystème à 360 degrés là on a une chance de pouvoir arriver à des choses efficace voilà ça donc ça c'est comment dire quelque chose qui je pense peut être pourrait être envisagée c'est clair que ce sont des décisions qui nous échappe un peu parce que on est comme on est quand même plus haut niveau terrain gouvernementale monsieur bd monsieur ning banza vous êtes un petit peu entre les deux je dirais quelque part mais nous en général la plupart des autres intervenants on est plutôt des gens d'action de terrain donc en fait on a besoin aussi de gens comme vous de gens qui sont proches des gouvernements pour essayer de faire passer nos messages en disant nous on pense que ce qui serait bien pour nos bénéficiaires c'est de pouvoir leur donner une législation spécifique sur un territoire précis en particulier j'en ai parlé déjà sur un autre à notre live au sujet de la gestion je dirais des comment dire d implantation d habitation tout simplement parce que là aujourd'hui on a beaucoup de catastrophes climatiques qui sont comment dire qu'ils sont amplifiées par le fait que les gens vous reconstruire ma à goma sur la lave qui n'est pas encore refroidi et à uvira directement sur les terrains inondables et ça tout simplement cette partie là il faudrait la construire et si c'est pas possible à l'échelle d'un pays parce que pendant que la rdc est un pays gigantesque 1,86 million de personnes la superficie je la connais pas exactement mais c'est énorme c'est clair que des chantiers gigantesques messi sur des zones vraiment extrêmement sensibles comme ouvira ou comment on pouvait faire des zones je dirais un petit peu plus protégé un petit peu plus contrôler ça ferait du bien la population et ça permettrait d'éviter des morts et en particulier pour les catastrophes climatiques des morts des pertes de biens et de voir construire sa vie à zéro avec rien autour et aucune aide parce que si c'est le cas qu'il se passe principalement à gauche à goma et oubliera la dre relative l'aide en tout cas elle vient de la population on en a vu on l'a où on l'a vu dans les conférences précédentes la population qui quelquefois une famille accueille cinq familles imaginez une accueil qui une famille qui nourrit cinq autres familles donc c'est quand même pas rien mais mais c'est compliqué c'est difficile et on ne souhaite à personne c'est de la solidarité

il ya de la solidarité sur ces zones il ya de la méfiance sur ces zones et il ya aussi beaucoup de reconstruction sociale à retravailler pour retrouver la confiance des uns avec les autres donc ça j'ai beaucoup parlé là donc je pense qu'il va passer la parole à néant bellay et où alors à claude françois siens claude françois parce que c'est notre invité puis on finira avec une embellie qui fait partie de l'équipe technique et qui est comment dire qui est chef de coups j'ai en fait de deux les chefs de projet d'un événement voilà

ok merci beaucoup gêné s'est teint les hiboux moi donc je le dit anticiper vraiment à cette rencontre d'aujourd'hui au lit et nous avons constaté que tous les pays sont vraiment durable que le nombre de réfugiés augmente de jour en jour kylie a besoin pressant de nous organiser et de poursuivre les échanges entre nous pour en tout cas permettre que à travers vraiment notre grande expérience nos différentes au vécu de pouvoir en tout cas poursuivre ou apporter notre soutien quotidien aux personnes déplacées ou aux personnes réfugiées il faut dire que suite à ces changements que nous restions à un contact qu'on organise peut-être des rencontres régulières de façon trimestrielle ou semestrielle pour pouvoir échanger entre nous pour chercher vraiment à construire une force de propositions d'actions pour qu'ensemble tout simplement en soirée pour apprendre et que tous les hommes selon notre souhait pour ce monde merci beaucoup à voir vraiment organisé charge merci beaucoup d'être d'avoir été présents claude françois alors je ne m'aventurerai pas redire votre nom comme ça juste si on le voit est criant me voilà ainsi beaucoup de notre présence ni un bel et je pense que tu es toujours en train de télécharger cette grande vidéo de tout à l'heure il y en a que deux qui va suivre est le 3ème ch désolé mais si tu arrive quand même à nous faire un petit coucou de la fin ce serait bien j'ai là en attendant lequel il est là je suis face à cech et la wii un you jacques située prendre la parole en attendant bien sûr à voile à bout de

marseille c'est vraiment de montants du but maintenant on vous entend si tu as tu fait le micro de l'autre appareil pesant contre m ok alors je remercie vraiment tout les invités voilà c'est vraiment avec plaisir voilà j'ai beaucoup apprécié les interventions et je reviens par rapport à l'intervention de madame joly donc surtout que par rapport à l'idée de une rapport par rapport à leurs sommets donc ce sera une bonne chose ou complice le public voit là et merci encore une fois tout le monde l'appelle c'est vrai moi tout les échanges que mercy cheikh donc chèque a été à la technique bon tout depuis ce matin comme bien bel est comme moi andré était à l'accueil louise ap et nos invités je pense qu'on était bien accueillir je pense que vous avez à vous plaindre s'il faut vous plaindre c'est maintenant parce qu après ce sera trop tard bon après si vous vous plaignez je sais pas si vous serez dans l'es10 des prochains invités mais non c'est une blague voilà donc écoutez maintenant ni embellie est ce que tu veux quand même dire quelque chose

et oui mais moi je suis le petit garçon est aujourd'hui puisque je dois commencer par dire merci à tous les invités merci pour les conditions de très haut niveau

l'intérêt c'est qu'il ya eu des propositions des propositions concrètes donc on n'a pas parlé d'un geste pour faire de commentaires mais on à l'ars n'a constaté les faits donc les personnes qui ont la main dans la pâte c'est à dire qu'ils avaient directement avec les réfugiés qui sont sur le terrain et qui partagent leur quotidien en rendu des témoignages dont quelque chose vraiment de très important d'en souligner donc à remercier je remercie demande des techniciens ou l'effort des plus tôt le matin c'était pas évident au départ c'était un projet c'était un vrai bon là on est en train de mijoter ont avancé jusqu'à arrivé aujourd'hui et heureusement que avec le courage on est parvenu à réaliser un travail très remarquable donc qui va apporter aussi les résultats escomptés et voilà les idées sont là les propositions sont la perspective et est tout tracé déjà et il ya un produit qui est en vue c'est à dire arriver à produire ces documents qu'ils perdraient le team en soit fait d'abord j scientifique et en même temps et informatiques ont au moins qu'on connaissait une passe c'est ça le plus important en tout cas je vais pas je ne peux pas être beaucoup beaucoup plus longue que ça puisque tout a été dit dans les détails nous devions mois et virginie la situation scissionner le mmm en interne des réfugiés des relations avec les états etc on devait aborder un certain nombre de choses diriger même et compte tenu du temps on n'a pas pu aller en profondeur a dit simon n'a pas pu aborder certains détails ça ces mecs comme la vie partie remise puisque aujourd'hui c'est une journée donc ça c'est en fini pas aujourd'hui les réfugiés sont la cci sont là 65 300 dessins de l'année ça veut dire que le car nous importe où tous les jours et on va y revenir aux besoins mais je ne peux conclure semblement vous dire vraiment un merci spécial madame jimmy pour avoir initié vous êtes là l'initiatrice des activités vous êtes fondatrice de ce mythe régénération matrix et moi je me suis qu'un simple emploi et à qui vous devez faire confiance de diriger un peu le projet les des mois jusqu'à ce qu'on arrive aujourd'hui on n'a pas été parfaitement au point et c'est là c'est qu'on avait qualifié est prévue il ya eu beaucoup des sciences et des préparations il ya eu mais c'était une première et il fallait réaliser pour se rendre jusqu'à la première on peut on pouvait progresser jusqu'à combien on avait pas plusieurs thèmes différents comptes donc il fallait le faire pour s'en rendre compte et on a osé c'est ça l'essentiel voilà c'est ça à féliciter tout le monde est à féliciter les techniciens les invités c'est à dire et tout le monde mais spécialement à bourg madame et chenilles et pour l'initiative et pour laquelle j'ai j'ai espoir et en dehors de nous qui avons parlé les autres qui vont cibler les vidéos sur les réseaux sociaux pendant toute la mesure de l'importance qu'on accorde à accorder aux réfugiés puisque ce n'est que le début on l'a dit souligné plusieurs fois ne pas y avoir des réfugiés climatiques des réfugiés dont le nombre voire va aller crescendo ça va passer il n'y a pas matière à ce que ça s'arrête maintenant puisque état qu on vit à des réfugiés par le climat n'est pas activement avec il y aura des réfugiés expliquent donc nous ne serons toujours là autant que l'on aura la bonne santé d'apporter notre contribution dans la grande lutte dans la lutte globale pour apporter pour apporter assistance et bonnet est de retour et la dignité des personnes en situation des réfugiés leur qu'il crie regagner leur confiance qui reprennent leur identité et qu'il soit tout simplement vus comme les personnes humaines avant d'être vus comme des réfugié voilà c'était mon but de jimmy c'était les dernières choses en tout cas moi je suis sous l'émotion puisque les contributions était de très bonne qualité et que le fait qu on puisse arriver à ce stade vraiment c'est quelque chose de formidable et que ça ne va pas s'arrêter là les gens ont fait des propositions peut-être qu'on va voir dans quelle mesure on peut aller sur périodiquement comme on peut pour poursuivre jusqu'à aboutir à la culture du vin malin qui peut être voilà quelque chose une force de proposition dans la gestion des réfugiés c'est tout dans l'art sous son aspect communautaire est derrière nous on a aussi des outils on a plein de choses en fait un don nous dans nos tiroirs est en projet pour aider à améliorer la situation toutes les personnes de façon générale notre objectif c'est d'aider les personnes en souffrance puisqu'ils peuvent être des réfugiés mais surtout qui sont en général des victimes que ce soit psychologique ou physique voilà ce que salah zahaf également merci beaucoup à tous mention congé lundi mention spéciale à la jeunesse mention spéciale aux différents et collègues techniciens et mention honorable à lesmo kg merci nyon vd donc ben je vous propose de faire un petit salut de la main voilà pour dire au revoir et puis on va on va on va clôturer le live à très bientôt merci beaucoup pour votre présence et ce fut un grand plaisir de vous découvrir et de d'entendre ce que vous aviez à partager avec nous

hommage à la cenal mois le coup parfait

à chaud

oui

Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.