Sites


KDE guide de développement

General glossary and KDE jargon

Glossaire général

A

Accessibilité (a11y) : la capacité de toutes les personnes, quels que soient le handicap ou la gravité de l'infirmité à utiliser les fonctionnalités d'un programme

Akonadi : service de stockage extensible à l'ensemble du bureau, destiné aux données et méta-données de gestion des informations personnelles (PIM, Personal Information Management), fournissant un accès simultané en lecture, écriture et recherche. Fournit une identification et une extraction des objets à l'échelle du bureau.

Akregator : agrégateur de flux « open source », prenant en charge à la fois RSS et Atom. Les flux peuvent être triés par catégories, et il existe une fonctionnalité de recherche incrémentale pour les titres de toutes les entrées dans la base de données.

Algorithme : procédure pas à pas pour les calculs, le traitement de données et le raisonnement automatisé

Amarok : Redécouvrez votre musique grâce à l'application Amarok de KDE. Les principales fonctionnalités d'Amarok telles que le navigateur de contexte unique, la recherche intégrée dans Wikipédia et le téléchargement des paroles aident les utilisateurs à trouver de nouvelles musiques et à en apprendre plus sur la musique dont ils disposent.

(API, Application Programming Interface) : un ensemble particulier de règles de codage et de spécifications que les logiciels peuvent suivre pour communiquer entre eux. Il sert d'interface entre différents logiciels et facilite leur interaction, de la même façon que l'interface utilisateur facilite l'interaction entre les humains et les ordinateurs.

apidox : documentation de l'API

Applet : programme écrit en Java pour être imbriqué dans un autre environnement, tel qu'une page web.

B

Bogue : une erreur, un défaut, une imperfection, un échec ou une faute dans un programme ou un système informatique qui produit un résultat incorrect ou inattendu, ou encore l'amène à se comporter de manière non intentionnelle.

Boîte à outils (Toolkit) : ensemble d'unités de construction pour les interfaces graphiques utilisateur. La KDE SC utilise la boîte à outils Qt.

Bot : applications exécutant automatiquement des tâches sur l'Internet ou sur les canaux IRC.

Bug Squad : l'équipe qui conserve la trace des bogues entrants dans les logiciels KDE.

Bugzilla : un traqueur de bogues web polyvalent et un outil de test utilisé par la communauté KDE.

Bureau : en informatique graphique, un environnement de bureau (DE, Desktop Environment) désigne un style d'interface graphique utilisateur (GUI, Graphical User Interface) dérivé d'une métaphore du bureau qu'on voit sur la plupart des ordinateurs personnels modernes. Les bureaux Linux les plus appréciés sont les espaces de travail KDE et GNOME.

C

Canal, canal IRC : l'endroit élémentaire pour poser des questions et obtenir de l'aide sur IRC. Il est impoli de diriger des questions sur une seule personne plutôt que de faire une demande sur le canal en général.

Chaîne de compilation (Toolchain) : ensemble d'outils de programmation utilisés pour créer un produit (généralement un autre programme informatique ou un système de programmes). Les outils peuvent être employés dans une chaîne, pour que la sortie de chaque outil devienne l'entrée pour le suivant, mais le terme est largement utilisé pour désigner n'importe quel ensemble d'outils de développement liés.

CMake : un système de construction « open source » permettant aux développeurs d'automatiser la compilation, les tests et le conditionnement des logiciels reposant sur des spécifications écrites dans des fichiers texte.

Code : texte écrit dans un langage de programmation informatique.

Comité de révision (Reviewboard) : outil de révision web de code collaboratif, disponible en tant que logiciel libre sous licence MIT. Une alternative à Rietveld et Gerrit, le Comité de Révision s'intègre avec Bazaar, ClearCase, CVS, Git, Mercurial, Perforce et Subversion.

Compilateur : pour utiliser un compilateur afin de traiter du code source en code exécutable. Également une destination pour les messages journalisés par les programmes ou le système d'exploitation, où les administrateurs ou les développeurs  peuvent visualiser les messages.

Composant graphique (widget) : élément d'une interface graphique utilisateur (GUI, Graphical User Interface) affichant un arrangement des informations modifiable par l'utilisateur, telles qu'une fenêtre ou une zone de texte. La caractéristique de définition d'un composant graphique est de fournir un seul point d'interaction pour la manipulation directe d'un type précis de données. En d'autres termes, les composants graphiques sont des blocs de construction visuels de base qui, combinés dans une application, maintiennent toutes les données traitées par l'application et les interactions disponibles sur ces données.

Console : une interface en ligne de commande (CLI, Command Line Interface).

Construction : raccourci pour « construction de logiciels », faisant référence soit au processus de conversion des fichiers de code source en artéfacts logiciels autonomes qu'on peut exécuter sur un ordinateur, soit au résultat de cette opération. Une des étapes les plus importantes de la construction d'un logiciel est le processus de compilation, qui convertit les fichiers de code source en code exécutable.

Contrôle de versions : le contrôle de révision, également dénommé « contrôle de versions » et « contrôle de sources » (et un aspect de la gestion de configuration des logiciels – ou SCM, Software Configuration Management) est la gestion des changements effectués sur des documents, des programmes et d'autres informations stockées sous la forme de fichiers informatiques. Il est couramment utilisé dans le développement de logiciels, où une équipe peut modifier les mêmes fichiers. Les changements sont habituellement identifiés par un code sous forme de nombre ou de lettre, appelé « numéro de révision », « niveau de révision » ou simplement « révision ».

Correctif (patch: logiciel conçu pour corriger des problèmes ou mettre à jour un programme informatique ou prendre en charge ses données. Celui-ci inclut les vulnérabilités de sécurité de correction et d'autre bogues, ainsi que l'amélioration de la convivialité ou des performances.

C++ : le langage de codage avec lequel les logiciels de KDE sont principalement construits.

D

Débogage post mortem : débogage après qu'un rapport de bogue a été déposé.

Débogueur : un programme informatique utilisé pour tester et trouver des bogues dans d'autres programmes (les programmes cibles).

Dépendance : un paquet qu'il faut installer afin que votre application compile et s'exécute. 

Dépôt distribué : une approche poste à poste (peer-to-peer) au partage et à la maintenance du code ou d'autre tâches collaboratives, contrairement à l'approche client-serveur des systèmes centralisés. Plutôt qu'un dépôt central unique sur lequel les clients se synchronisent, la copie de travail de chaque homologue de la base de code est un dépôt séparé lié par un réseau de confiance. 

Diff : un utilitaire de comparaison de fichiers affichant en sortie les différences entre deux fichiers. Il désigne également la sortie de ce type de programme, qu'on peut appeler un correctif (patch) du fait que la sortie peut être appliquée avec le correctif du programme Unix.

digiKam : un organiseur et éditeur d'images utilisant la plate-forme KDE. Il fonctionne sur la plupart des environnements de bureau et des gestionnaires de fenêtres connus, prend en charge tous les principaux formats de fichiers image et peut organiser des collections de photographies dans des albums regroupés dans des dossiers ou des albums dynamiques, par date, chronologie ou étiquettes. Les utilisateurs peuvent également ajouter des légendes et des notes à leurs images, les parcourir et enregistrer des recherches pour une utilisation ultérieure. Avec des modules externes (plugins), on peut aussi exporter des albums vers 23hq, Facebook, Flickr, Gallery2, les fichiers KML de Google  Earth, SmugMug, Piwigo et Simpleviewer, ou encore les graver sur un CD, voire créer une galerie web.

Distribution (Distro) : une sélection de paquets composant un système de logiciels opérationnel et regroupé pour l'utilisateur. Souvent appliquée au système GNU / Linux en particulier.

Docs : la documentation, une partie essentielle du processus de développement.

E

EBN : « English  Breakfast Network », un site dédié à la contemplation du thé, la validation de la documentation de l'API de KDE, la validation de la documentation utilisateur, la vérification du code, la réflexion profonde et l'observation des étoiles.

Eclipse : un environnement de développement logiciel multi-langage comprenant un environnement de développement intégré (IDE, Integrated Development Environment) et un système de modules externes (plugins) extensible. Il est écrit en grande partie en Java et peut être employé pour développer des applications en Java et, au moyen de divers modules externes, d'autres langages de programmation dont Ada, C, C++, COBOL, Perl, PHP, Python, R, Ruby (y compris l'infrastructure Ruby on Rails), Scala, Clojure, Groovy et Scheme.

Éditeur de texte : programme utilisé pour modifier des fichiers en texte simple

Environnement : un ensemble de scripts de configuration et de commandes bash fournis comme configuration recommandée lorsqu'on construit manuellement des logiciels KDE.

Environnement de développement intégré (IDE, Integrated Development Environment) : une application logicielle fournissant des commodités exhaustives aux programmeurs informatiques pour le développement de logiciels. Un EDI se compose normalement d'un éditeur de code source, d'un compilateur et / ou d'un interpréteur, d'un outil d'automatisation de construction et d'un débogueur (également connu sous le nom d'environnement de conception intégré, environnement de débogage intégré ou environnement de développement interactif)

Ergonomie : facilité d'utilisation et d'apprentissage d'un objet créé par un utilisateur, dans ce cas, notre logiciel.

e.V. : signifie « Eingetragener Verein » (association déclarée), une association de volontaires enregistrée en Allemagne. La KDE e.V. est une organisation à but non lucratif officielle représentant la communauté KDE sur les aspects légaux et financiers.

F

Forum : un site de discussion en ligne où des personnes peuvent tenir des conversations en postant des messages. Elles diffèrent des salons de discussion en ce sens que les messages sont archivés. Un forum de discussion est une structure hiérarchique ou de type arborescent : un forum peut contenir un certain nombre de sous-forums, dont chacun peut comporter plusieurs sujets. Dans le sujet d'un forum, chaque nouvelle discussion lancée est appelée « fil » (thread), et toute personne qui le souhaite peut y répondre.

FOSS : Free and Open Source Software (logiciel libre et open source) ou Free / Libre Open Source Software, logiciel « open source » / libre / gratuit (F/ OSS, FOSS) est un logiciel libre pour lequel une licence est généreusement accordée aux utilisateurs qui se voient le droit d'utiliser, étudier, partager, modifier et améliorer sa conception grâce à l'accès à son code source.

Frameworks : en commençant par Frameworks 5.0, KDE comporte une feuille de route pour la prochaine version majeure des bibliothèques de KDE et les exigences de temps d'exécution, l'accent étant mis sur la modularité, la clarté des dépendances, la simplification et l'accroissement de la qualité.

Freenode : un réseau IRC utilisé pour discuter de projets dirigés entre homologues.

G

GDB : débogueur de GNU, habituellement appelé juste GDB et nommé « gdb » en tant que fichier exécutable. Il s'agit du débogueur standard pour le système de logiciels de GNU.

Git : un système de contrôle de révisions distribué où l'accent est mis sur la vitesse et la prise en charge de multiples membres, partagé parmi de nombreux développeurs. Chaque dossier de travail Git est un dépôt exhaustif complet présentant un historique complet et des fonctions de suivi des révisions complet, ne dépendant pas de l'accès réseau ou d'un serveur central. Logiciel libre distribué sous GPL v.2.

Gluon : une façon de créer et de jouer à des jeux, et un moyen pour les joueurs ainsi que les créateurs de jeux de se réunir et discuter à propos de leur intérêt partagé. Vous pouvez utiliser le puissant Gluon Creator pour construire des jeux, interagir avec d'autres créateurs et joueurs de jeux sur le site du réseau GamingFreedom.org, voire jouer avec eux sur n'importe laquelle des nombreuses plates-formes prises en charge avec une des applications Gluon Player.

GPL : la Licence Publique Générale de GNU est une licence libre sous copyleft pour les logiciels et d'autres sortes de travaux.

H

I

Infrastructure : une abstraction dans laquelle les logiciels fournissant de la fonctionnalité générique peuvent être changés sélectivement par du code utilisateur, offrant ainsi les logiciels spécifiques à une application. Il s'agit d'une collection de bibliothèques logicielles prévoyant une interface de programmation d'application définie (API, Application Programming Interface).

Internationalisation (i18n) : l'insertion de structures (constructs) qui facilitent le changement de l'interface et du langage d'un programme pour différentes cultures et pays (voir également Localisation).

Internet Relay Chat (IRC) : un outil texte de communication en temps réel reposant sur du texte. Les canaux KDE se trouvent sur irc://irc.freenode.net.

J

K

Kate : un éditeur de texte inclus dans la KDE SC. Le nom « Kate » est un acronyme pour « KDE Advanced Text Editor ».

KDE PIM : gestion de données personnelles de KDE (KDE Personal Information Management), telles que Kontact, KMail, KOrganizer, etc.De plus, un groupe de travail au sein du projet élargi KDE SC qui développe les applications Kontact individuelles de façon coordonnée.

KDE SC : compilation des logiciels KDE (KDE Software Compilation), les sources pour la distribution KDE.

KMail : client de courrier électronique de KDE prenant en charge les dossiers, le filtrage, l'affichage du courrier en HTML et les ensembles de caractères internationaux. Il peut manipuler IMAP, IMAP IDLE, dIMAP, POP3, sans oublier les boîtes aux lettres locales pour le courrier entrant. Il peut envoyer du courrier via SMTP ou sendmail.

Konqueror : navigateur web de KDE et gestionnaire de fichiers. Fournit la fonctionnalité d'afficheur de fichiers pour une grande diversité d'aspects : fichiers locaux, fichiers sur un serveur ftp distant et fichiers dans une image disque.

Konsole : un émulateur de terminal gratuit qui fait partie de la KDE SC. Les applications KDE comme Konqueror, Krusader, Kate, Konversation, Dolphin et KDevelop utilisent Konsole pour fournir la fonctionnalité de terminal intégré.

Kontact : gestionnaire d'informations personnelles de KDE et suite de logiciels collaboratifs. Prend en charge les calendriers, les contacts, les notes, les listes de tâches, les nouvelles et le courrier électronique. Utilise KParts pour imbriquer les diverses applications (KMail, KAddressBook, Akregator, etc.) dans l'application du conteneur.

Kopete :multi protocole de KDE, client de messagerie instantanée faisant partie du logiciel libre.

Kpackage Kit : interface de KDE pour PackageKit. PackageKit est une suite « open source » d'applications logicielles conçues pour fournir une interface cohérente et de haut niveau pour un certain nombre de différents systèmes de gestion de paquets.

Kparts : infrastructure de composants pour la KDE SC. Par exemple, Konsole est disponible en tant que KPart et est utilisée dans des applications comme Konqueror et Kate.

Konversation : IRC (Internet Relay Chat) convivial construit sur la plate-forme KDE.

KWin : le gestionnaire de fenêtres faisant partie intégrante de la KDE SC. On peut aussi l'utiliser tel quel ou avec d'autres environnements de bureau.

L

LAMP : acronyme pour une intégration de logiciels ou plates-formes composées de Linux, Apache, MySQL et Perl / PHP / Python.

Liste de diffusion : une collection de noms et d'adresses utilisée par un individu ou une organisation pour envoyer des éléments à des destinataires multiples. Souvent étendu pour inclure les personnes abonnées à ce type de liste, ainsi le groupe d'abonnés est désigné sous le nom de la liste de diffusion ou simplement la liste.

Localisation (l10n) : fait s'afficher les changements requis pour afficher l'interface d'un programme à l'aide de la langue et les conventions d'un pays particulier (voir aussi Internationalisation).

M

 

N

Nepomuk : projet d'espaces de travail pour KDE prenant en charge les annotations, l'indexation, la recherche et l'édition de liens.

Nom d'écran : le nom d'écran (nick) ou pseudonyme d'un utilisateur.

Nuit (de) : une construction neutre qui reflète l'état actuel du code source contrôlé dans le système de contrôle de versions par les développeurs, tel qu'il est construit dans un environnement neutre (c'est-à-dire dans un environnement non utilisé pour le développement). Une construction de nuit est une construction neutre qui se déroule automatiquement, généralement chaque nuit. Le Projet Neon est un projet de ce type pour KDE.

O

Octroi de licence : instruments légaux (habituellement par voie de droit des contrats) gouvernant l'utilisation ou la redistribution des logiciels. Tous les logiciels sont protégés par des droits d'auteurs (copyright), sauf les éléments tombés dans le domaine public.

Okular : afficheur de documents universel de KDE reposant sur KPDF.

OOP (Object-oriented programming) : un paradigme de programmation utilisant des objets – structures de données composés de champs de données et de méthodes conjointement avec leurs interactions – pour concevoir des applications et des programmes informatiques.

Opérateurs (IRCops) : opérateurs de canal ayant des pouvoirs sur le canal IRC, comprenant la modération ou l'expulsion d'utilisateurs perturbateurs. Comme les IRCops ou sysops contrôlent le serveur IRC, ils contrôlent les canaux tout en ayant le contrôle sur qui peut participer. Sur la plupart des systèmes, les opérateurs (ops) sont identifiés par un symbole situé près de leurs pseudonymes, mais Freenode déconseille aux opérateurs d'apparaître comme tels à moins qu'ils n'aient du travail à effectuer sur le canal.

Paquet, empaquetage : il existe deux types de paquets susceptibles d'être téléchargés depuis le site FTP de KDE : les paquets binaires ou exécutables (rpm, deb et similaires) et les paquets source. Les paquets binaires sont des versions compilées (« exécutables ») de la KDE SC construits pour s'exécuter sur un système d'exploitation ou une distribution spécifique. Les paquets source représentent le code brut qui compose la KDE SC et il faut les compiler avoir de pouvoir les utiliser. Les paquets de logiciels KDE disponibles depuis les distributions peuvent être légèrement différents des paquets source KDE purs.

Pastebin : une application web permettant aux utilisateurs d'envoyer sur un serveur des fragments (snippets) de texte, habituellement des échantillons de code source, pour un affichage public. L'utilisation en est encouragée dans sur canaux IRC, où coller de grandes quantités de texte est considéré comme contraire à l'étiquette. Le programme « pastebin » de KDE est hébergé sur http://paste.kde.org.

Phonon : API multimédia fournie par Qt ; l'abstraction standard pour gérer les flux multimédia au sein de la KDE SC.

Pile d'appels (backtrace) : également appelée trace arrière de la pile (stack backtrace) ou trace d'appels (stack trace). Il s'agit d'un rapport des cadres de piles actifs à un certain moment dans le temps pendant l'exécution d'un programme. Lorsqu'on utilise des logiciels KDE, on obtient la meilleure pile d'appels depuis Dr. Konqui, si elle apparaît immédiatement après une panne. Sinon, on peut faire appel à GDB pour obtenir une pile d'appels.

Plasma Active : la toute dernière initiative de l'équipe de développement de Plasma, apportant la fonctionnalité KDE aux périphériques mobiles.

Plasma : infrastructure de la KDE SC pour faciliter la création de composants graphiques (widgets). Ceux-ci regroupent les lanceurs d'applications interactifs, les gestionnaires de fenêtres et de tâches, et plus.

Plasmoïde (composant graphique) : composant graphique dans l'environnement Plasma Desktop.

Q

QtCreator : un EDI intégré, multi plate-forme pour C++ et JavaScript faisant partie du SDK Qt.

Qt : infrastructure d'applications multi plate-forme largement utilisée pour des logiciels d'application de développement avec une interface graphique utilisateur (GUI, Graphical User Interface).

Quassel : client d'IRC distribué, multi plate-forme, ce qui signifie qu'un (ou plusieurs) clients peuvent se connecter et se déconnecter d'un noyau central -- tout comme la combinaison bien connue de clients IRC en mode écran et en mode texte tels que WeeChat (Wee Enhanced Environment for Chat), mais graphique.

R

rekonq : navigateur web pour KDE reposant sur WebKit.

Révision: examen systématique (souvent en tant que révision par des pairs) de code source informatique. Il est destiné à trouver et corriger des erreurs oubliées dans la phase de développement initiale, améliorant à la fois l'ensemble de la qualité des logiciels et les compétences des développeurs.

S

Script : petit programme écrit pour un interpréteur de commandes ou un autre langage de scriptage.

Serveur : programme informatique s'exécutant pour satisfaire les requêtes d'autres programmes, les clients.

Solid : interface d'intégration de périphériques pour la KDE SC. Elle fonctionne selon des principes similaires à Phonon, le pilier multimédia de KDE ; plutôt que gérer le matériel en propre, elle rend au contraire accessibles des solutions existantes grâce à une seule API.

Source : instructions lisibles par l'utilisateur dans un langage de programmation, en vue d'être transformées en instructions machine par un compilateur, un interpréteur, un assembleur ou un autre système de ce type.

Sprint : rencontre en face à face de membres d'équipes qui habituellement travaillent ensemble à distance.

Suite : collection de programmes informatique, le plus souvent des logiciels d'applications et de programmation de fonctionnalité apparentée, partageant souvent une interface utilisateur plus ou moins commune et une certaines capacité à échanger sans problème des données entre eux.

Summit (Sommet) : dans KDE et FOSS, une rencontre important de membres qui habituellement travaillent  distance. Les sprints d'équipe peuvent avoir lieu avant, pendant et après un grand sommet.

SVN (Subversion) : un système de contrôle de versions et de révisions de logiciels distribués sous licence libre, faisant partie de la Fondation Apache.

Système de construction : outils logiciels qui scriptent ou automatisent une grande variété de tâches qu'effectuent les développeurs dans leurs activités quotidiennes, telles que compiler du code source informatique en code binaire (exécutable), conditionner du code binaire, exécuter des tests, déployer du code pour des systèmes de production et créer de la documentation, sans oublier les notes de version.                                                                                        

T

Techbase : wiki de documentation pour les développeurs de KDE.

Telepathy : une infrastructure de communication en temps réel prenant en charge la messagerie instantanée, la VoIP et la collaboration.

Terminal : interface pour la saisie en série et l'affichage de données texte. Voir aussi Console.

Tests : investigation menée pour fournir aux participants des informations sur la qualité du produit ou du service en cours de test.

Tests unitaires (Unit tests) : méthode grâce à laquelle des unités individuelles de code source sont testées pour déterminer s'ils sont adaptés à l'utilisation. Une unité est la plus petite partie testable d'une application. En programmation orientée objet, une unité est habituellement un une interface, telle qu'une classe.

Traitement de texte : application informatique utilisée pour la production (y compris la composition, l'édition, la mise en forme (formatage) et éventuellement l'impression) de n'importe quel type d'élément imprimable.

Trunk (Tronc) : la branche (version) sans nom d'un arbre de fichiers sous contrôle de révision. Le tronc (master) est d'ordinaire à la base d'un projet sur lequel le développement progresse.

U

Userbase : wiki de documentation de l'utilisateur de KDE. 

V

Valgrind : outil de programmation soumis à la licence GPL conçu pour le débogage de la mémoire, la détection des fuites de mémoire et le profilage. Le nom « Valgrind » vient du nom désignant l'entrée principale du  Valhalla dans la mythologie scandinave.

Valider (Commit) : rendre permanent un ensemble de modifications provisoires.

Variable : nom symbolique donné à une quantité connue ou inconnue d'informations, dans le but de permettre d'utiliser le nom indépendamment des informations qu'elles représentent. Un nom de variable dans du code source informatique est habituellement associé à un emplacement de stockage de données et donc aussi à son contenu. Ceux-ci peuvent changer au cours de l'exécution du programme.

W

Wiki : site web permettant la création et l'édition d'un nombre quelconque de pages web interconnectée via un navigateur web utilisant un langage de balisage simplifié ou un éditeur de texte « WYSIWYG ». Les wikis sont généralement optimisés par un logiciel de wiki et sont souvent employés de façon collaborative par des utilisateurs multiples. 

X

X, système X window : système de logiciels informatiques et protocole réseau fournissant une base pour les interfaces graphiques utilisateur (GUI, Graphical User Interface) et une capacité de périphérique d'entrée complète pour les ordinateurs connectés en réseau. Il crée une couche d'abstraction matérielle où le logiciel est écrit pour utiliser un ensemble généralisé de commandes, permettant l'indépendance des périphériques et la réutilisation de programmes sur n'importe quel ordinateur qui implémente X. X.Org sert d'implémentation canonique de X, et constitue ce qu'utilise la KDE SC.

Y

Yakuake : émulateur de  terminal déroulant reposant sur la technologie Konsole de KDE.

   Z

Z-Machine : machine virtuelle utilisée par Infocom pour ses jeux d'aventure texte. Kwest est un interpréteur Z-machine pour KDE.

Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.