Sites


La co-édition grâce à Booktype au B7 : mise à l’épreuve du livre numérique

B7

Le Bâtiment 7 (B7) : une fabrique d’autonomie collective à Pointe-Saint-Charles

Qu’est-ce que le B7 ?

Appropriation populaire d’un bâtiment industriel

Bâtiment qui avait été acheté avec tous les anciens terrains du CN par le groupe Mach pour 1 $ alors que le CN avait géré les lieux avec des fonds publics pendant plus de cent ans. Un groupe de citoyens dont le CSA (Centre social autogéré) qui avait mené la lutte contre le projet de Casino en collaboration avec le Cirque du Soleil, a formé le Collectif 7 à Nous, au sein duquel siège un membre de la table de quartier Action-gardien, une membre de la société d’histoire, avec qui j’avais collaboré au sein d’un comité de citoyens appelé Enviro-Pointe alors que j’étais bénévole à l’Éco-quartier, et des architectes qui ont donné du temps bénévolement pour imaginer une façon de se réapproprier cet espace (friche industrielle donc). Le bâtiment devait initialement être cédé sous la forme d’un bail amphithéotique, mais ils ont réussi à monter un financement pour 4 millions de $ afin de restaurer le bâtiment et obtenu les clés de l’édifice au printemps dernier, alors que des corvées citoyennes ont déjà eu lieu pour récupérer le maximum de matériaux utilisables suite à la décontamination des lieux aux frais du groupe Mach, suspecté d’avoir tenté de mettre le feu à l’édifice pour pouvoir le détruire.

Finalement, des comités ont travaillé parallèlement, dont un pour le pôle alimentaire, un pour la pôle des pratiques, au sein duquel je me suis impliqué, et un pour pour le pôle familles, qui vise à intégrer une maison de naissance et un CPE.

Se doter d’équipements collectifs

Le but de la phase 1 est de présenter immédiatement une offre d’espaces équipés pour la réalisation de tâches utiles pour une communauté qui veut cheminer vers une plus grande autonomie. Mais pour que le projet réussisse et soit viable dès le début, il était important que des groupes porteurs soient impliqués dès le départ. Car on ne voulait pas seulement lancer un espace sans une communauté active qui occupe les lieux. Les ateliers collaboratifs sont donc pour l’instant un atelier de bois, un atelier de mécanique, un atelier d’impression numérique (La Concierge est dans l’Escalier), un atelier de réparation de vélos (Cycles 7), un atelier de céramique, un atelier de sérigraphie (Side Tracks), un Grand atelier qui peut accommoder une diversité d’usages allant du co-working à des ateliers d’art en passant par des conférences et des formations.

Répondre aux besoins de la communauté

L’École d’art de Pointe-Saint-Charles, la Coop la Coulée (qui permet de faire de la sculpture de métal fondu) et la coop Press Start qui est une maison de jeunes dont le financement sera autonome, de même que les Sans Taverne et l’épicerie Le Détour comptent collaborer activement à faire de cet espace de plus de 20 000 pieds carrés, un écosystème dynamique et vivant. Mais le succès dépendra de la réponse de la population, de sa capacité à s’investir dans l’occupation de ces espaces en tant qu’utilisateurs responsables, de soutien et ponctuels.

Plusieurs phases

Pôle des pratiques = phase 1 : ouverture en mai 2018; 19 316 pieds carrés

Pôle santé-famille = phase 2 : ouverture en 2019; 24752 pieds carrés

Pôle alimentaire = phase 3 : ouverture en 2020; 21 251 pieds carrés

Pôle culturel? = phase 4 : Quartiers éphémères a suspendu son implication pour l’instant. Pourrait devenir un espace de création autochtone et/ou un fablab... bouchlant ainsi la boucle avec la phase 1 (où une imprimante 3D aura probablement déjà été installée, dans le Grand atelier).

Lien avec l'innovation sociale

D’un certain point de vue, c’est un projet sans précédent. D’un autre côté, ce projet s’inscrit dans un mouvement qui essaime et qui prend la forme, notamment, de «living labs», tel celui de Rivière-du-Loup. Au B7, on a eu des échanges avec La Fabrique à Sherbrooke et on nous a proposé un modèle aux États-Unis pour nous en inspirer.

On peut donc dire qu’il s’agit d’un laboratoire vivant pour tenter la démocratie autrement, sur le mode de l’auto-gestion.

Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.