Sites


La co-édition grâce à Booktype au B7 : mise à l’épreuve du livre numérique

FLOSS Manuals

Admettons donc que nous nous servions de la plateforme des FLOSS Manuals francophone pour rédiger nos ouvrages collecifs. Cela fera plus de membres pour celle-ci et plus d’ouvrages publiés, mais nous demanderont-ils de respecter leur mission de publication de manuels pour l’utilisation des logiciels libres? J’ai moi-même publié le texte de ma présentation sous forme de FLOSS Manual, mais ça passait car il y était question de Booktype… Le problème pourrait surgir: ils nous avertiraient de trouver un autre espace pour réaliser nos ouvrages collectifs car la plupart de nos récits sortent du cadre de ce qui est dans la mission des FLOSS Manuals.

FLOSS Manuals

Si vous n’avez jamais vu ni entendu parlé de Booktype avant aujourd’hui, il serait étonnant que vous n’ayez jamais lu un livre réalisé avec Booktype. En effet, Booktype a été créé initialement pour permettre la réalisation de manuels pour l’utilisation de logiciels libres à l’occasion de ce qu’on appelle aujourd’hui des «libérathons».

Définition de libérathon :

1. La méthode de co-création (généralement la co-écriture d’un ouvrage expliquant comment se servir d’un logiciel libre) : « Libérathon est le nom de cette méthode utilisée et développée par Floss Manuals Francophone pour écrire de la documentation ouverte collaborativement et rapidement.»

2. L’évènement au cours duquel se tient un tel processus de co-écriture. : « Un libérathon est également le nom de l'événement consistant à réunir un groupe de co-auteur pour écrire de façon participative une documentation libre. »

Source : http://liberathon.fr/index.php?static1/methode

Rappel : Qu’est-ce que le FLOSS ?

FLOSS = Free Libre Open Source Software

Selon Milad Doueihi, dans La grande conversion numérique, le mouvement du FLOSS (incarnant par les débats qui ont animé la communauté des contributeurs à celui-ci) est un des fondements de la culture numérique qui suppose une négociation sur le plan des valeurs en rapports avec la prise de conscience de l’effet des technologies numériques sur nos manières de faire société, et d’être qui nous sommes (cela touche la question de l’identité).

Ainsi, si vous avez lu un des Floss Manuals, vous avez lu un livrel créé avec Booktype.

FLOSS Manuals francophone

En effet, FLOSS Manuals francophone utilise Booki comme logiciel de co-édition. Et «Booki» est en fait une version de base de Booktype.

Site de FLOSS Manuals francophone: https://fr.flossmanuals.net/

Un exemple particulièrement pertinent : Créer un ePub

Et pour ce qui est des FLOSS Manuals le plus fameux que vous avez probablement lu, si vous vous intéressez au livre numérique, c’est : Créer un ePub

Lien vers le livrel https://fr.flossmanuals.net/creer-un-epub/introduction/

La plateforme des Floss Manuals permet de créer des livrels que l'on peut rendre disponibles en accès libre, même s'ils ne portent pas directement sur les logiciels libres :

https://fr.flossmanuals.net/list-books/

Mais on n'est pas obligé de rendre le produit de notre création libre de droits (même si on voulait, on ne le pourrait pas nécessairement). On peut garder le livrel à l'état de brouillon et le publier au format ePub (livre numérique), HTML, PDF haute résolution (imprimable) ou PDF léger (diffusable sur le web).

La plateforme Booki vous permet de vous auto-éditer (individus ou collectifs)

En fait elle permet d’exporter les livrels au format ePub : https://www.flossmanualsfr.net/

Pour passer aux livres publiés, il suffit de cliquer sur « lire » dans l’espace d’édition («écrire»).

Remarquez que les «livres» sont le lieu de l’édition. Mais au lire on retrouve les livres (publiables).

On écrit donc dans la bibliothèque et on produit les livres au lieu de leur présentation (pour la lecture).

Booktype est un CMS qui permet l'écriture collaborative et c'est un réseau social (formation de groupes)

Il y a d'ailleurs un groupe de participants aux libérathons qui a documenté ces pratiques (et écrit un FLOSS Manual sur le sujet). 

C'est ce groupe, «libérathons», qui a écrit le livrel Créer un ePub. Ce sont aussi eux qui ont fait le manuel pour Scribus, l'équivalent libre d'InDesign et celui pour PureData, qui permet de modéliser des instruments difficiles à utiliser si on n'a pas certaines notions techniques mais qui deviennent configurables aisément grâce à une représentation visuelle de leurs fonctions. Couplée avec Arduino, cela permet de produire des installations artistiques interactives. Car Arduino est un carte électronique en matériel libre qui permet de brancher à un ordinateur des capteurs ou des actionneurs.

On peut donc accéder aux livres par ces groupes, ou par catégories.

L'importance de manuels accessibles pour documenter l'usage des logiciels libres

Qu'est-ce que les logiciels libres permettent de faire ainsi expliqués? De nombreux types de «choses».… C’est donc un levier important d’innovation sociale. On revient ainsi aux humanités numériques par le bande du souci de s’organiser pour être en mesure de partager des connaissances.

Lien du B7 à l'innovation sociale

Équipements collectifs sont des communs

L’une d’entre elles consiste à mettre en évidence le lien entre le souci de constituer des communs qui caractérise les humanités numériques et l’objectif de doter la communauté d’un quartier défavorisé d’équipements collectifs.

L’expérimentation d’un modèle alternatif de développement est de la recherche-action

Un autre lien consiste à souligner que les initiatives qui sont tentées par le Collectif 7 à Nous sont de l’expérimentation qui s’apparente à de la recherche-action. Ils ont refusé de faire appel à des firmes d’experts conseils. Ils ont pensé le modèle avec les personnes issues de la communauté et des réseaux de solidarité qu’elle a tissée au fil de ses luttes pour défendre ses droits et sa dignité pour élaborer un processus de concertation et de gestion unique.

L’invention d’une manière inédite de faire communauté est du design thinking

Il s’agit dont d’une expérience proche du design thinking, car des citoyens se mobilisent pour générer un modèle qui n’a pas d’équivalent. On a vu que le fait de donner lieu à des manières de proccéder inédites (créer des précédents) fait partie de la nature même de l’innovation sociale.

<lien : vers 2.1>

Apport du B7 à l’innovation sociale et intérêt d’étudier la pertinence de Booktype pour ce contexte

Comme on a vu le fait que la culture numérique s’inscrit dans l’innovation sociale, dans la mesure où elle demeure auto-critique, la question qui reste est de savoir ce que le cas du B7 vient présenter comme intérêt particulier si on veut étudier la valeur d’un logiciel comme Booktype pour faire passer l’expérience du design thinking vers le plan du design des connaissances, ou de l’éditorialisation, au sens de Vitali Rosati.

Envergure

Organicité (ancrage dans la communauté)

Dialogisme fondé sur des sensibilités en résonance

Si on veut que le fait de rendre accessible des équipements atteigne son potentiel, il est important de produire la documentation qui permettra de rendre ces savoir faire accessibles, communicables et partageables. Et si on veut tirer des apprentissages des expériences vécues par les personnes ayant participé à la mise sur pied de ces ateliers collaboratifs et de ces services pour répondre aux besoins de la communauté, la publication d’écrits comportant des images et des enregistrements vidéos au besoin (au moins des entrevues sous forme de fichiers audio incorporés dans les livrels), l’accompagnement pour la rédaction de récits de vie instructifs est aussi un vecteur de transformation culturelle essentiel. C’est en ce sens que, si Booktype se révèle adapté au fonctionnement dans ce contexte, on pourra parler d’un levier d’innovation sociale particulièrement puissant. D’autant plus que c’est ainsi que la réflexivité et le développement d’une conscience auto-critique autant que critique deviendra vraiment inhérent au projet de fabrique d’autonomie collective. Or le développement personnel devrait toujours faire partie intégrante de la conception que l’on se fait de l’innovation sociale. Il faut mettre en place des conditions objectives pour que les personnes puissent s’épanouir réellement.

Conclusion sur FLOSS Manuals

C'est le groupe «libérathons» de la communauté FLOSS Manuals francophone qui a écrit le livrel Créer un ePub. Ce sont aussi eux qui ont fait le manuel pour Scribus, l'équivalent libre d'InDesign et celui pour PureData, qui permet de modéliser des instruments difficiles à utiliser si on n'a pas certaines notions techniques mais qui deviennent configurables aisément grâce à une représentation visuelle de leurs fonctions. Couplée avec Arduino, cela permet de produire des installations artistiques interactives. Car Arduino est un carte électronique en matérielle libre qui permet de brancher à un ordinateur des capteurs ou des actionneurs.

Mais la communauté du B7 est-elle rendue là? A-t-elle besoin de produire des installations artistiques interactives?

Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.