Sites


Le Permanagement

Mesurer


Peut-on tout mesurer ?
mesurer les essais, le droit à l’essaie, le droit à l’erreur
mesurer les tentatives



Est-ce que la mesure pervertit les intentions originelles ?



Attente de résultat, pression, frustration, gestion émotions et "écologie"
Attention certains indicateurs se contredisent (micro, macro, systémique) et certains indicateurs ne prennent pas en compte 
Lorsque l’on pose une mesure, 


Une organisation est vivante. Les indicateurs doivent être ajustés en fonction du cycle ou de ce que l’on veut regarder. Par exemple, on peut mesurer la taille des tomates, le nombre de tomates par pieds, la durée de vie d’une tomate cueillie gardée au congélateur X jours. Mais on pourrait aussi mesurer les vitamines présentes dans le fruit, le nombre de vers dans la terre. 

 

Le bilan de santé, la mesure de la performance d’une organisation. Pour mesurer l’état de santé d’un individu, il y a la santé mentale, et l'organisme, données systémiques. Lorsqu’une plante est malade on ne peut pas corriger la plante, on va corriger son environnement. Ce n'est pas parce que l’indicateur est mauvais que tu dois agir sur la plante, différence symptome/cause.


L’observateur influence le résultat.
idée: expérience de physique quantique
expérience des 2 faisceaux


A quoi bon mesurer, pourquoi on mesure ?
Se rassurer
Informer, pédagogie
Avoir une prime, reconnaissance (bon point)
Piloter, accompagner l’évolution


Vérification trajectoire, ajustement des moyens/ressources
exemple: un apiculteur qui prélève du miel mais redonne du sucre à ses abeilles en fonction de leur nombre, de la période et des réserves prélevées


La mesure est un outil pour guider, afin de permettre le soutien, l’encouragement et la trajectoire des intentions. Ce n’est pas la finalité, ce qui est important est de toujours garder en tête les intentions. Vigilance et observation permettent d’apprécier l’état de la performance, favoriser des ajustements et éviter les ruptures par la souplesse et l’adaptation réciproque. La mesure fige alors que l’organisme évolue, elle doit donc être complétée par des apports nourriciers issus d’une analyse croisée. 


De nombreuses recherches actuelles se font sur des indicateurs Humains comme le BNB (Bonheur National Brut - avec un point de vigilance au regard des intentions, cf: “l’happycratie”). Parmi les 9 domaines du BNB on retrouve: niveau de vie, éducation, santé, Bien-être psychologique, Diversité écologique, bonne gouvernance, diversité culturelle, utilisation du temps. Cela peut agir comme une grille de possibles, pour renforcer le sens de la démarche initiale, sur quel axe se différencier, et quelle performance piloter pour accomplir nos engagements.  


Autre indicateur IDH (Indicateur du Développement Humain - référence macro). La Permacomptabilité, à developper…


L’esprit de Permanagement n’est pas la comparaison avec les autres mais plutôt la capacité à mesure son propre pouls, faire son propre bilan de santé et de progression, selon des axes fixées en adéquation avec la Raison d’Etre de l’organisation.


Exemple
Imaginons deux fermiers faisant la compétition pour produire le plus possible chacun sur sa parcelle. Comparons les résultats d’une point de vue qualitatif de deux fermiers qui se soucieront d’enrichir leurs connaissances pour s’entraider dans l’amélioration de la qualité de leur terre (acidité, fertilité, etc) et de leurs productions respectives. 



Témoignage
En état de Permangement, le seul véritable indicateur est le Flow Score.
Fanny

Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.