Sites


Points de repères de la co-conception

De l'expérimentation au déploiement 

Quelle mise en œuvre dans les structures pilotes ? 

La démarche impulsée par une note circulaire d'août 2015 a démarré par une première phase expérimentale avec 4 structures pilotes et le siège, accompagnée par un cabinet de conseil spécialisé dans la co-conception et les aménagements d'espaces collaboratifs. Dans le cadre d'expérimentations d'usages, les scénarios pédagogiques ont permis de spécifier les aménagements des espaces (mobilier et numérique). A cette occasion, il a été possible également de définir les modalités d'accompagnement et de formation, les principes d'organisation et les besoins en formation. Toutes ces ressources ont été organisées dans un mini site web pour premettre d'engager la phase de déploiement à partir de mars 2016 . 

L'INSET Dunkerque

a accueilli la première salle de co-conception dans ses locaux de la Halle aux sucres. Opérationnelle dès mars 2016, cette salle se veut un lieu facilitateur au service du développement de l'offre du CNFPT.

Le projet

Il est décliné autour de plusieurs axes :

  • la sensibilisation et la formation à la démarche de co-conception et à l'utiisation de la salle en direction du personnel et des intervenants;
  • l'intégration de la démarche en tant que nouvelle approche pédagogique dans des modules de formation;
  • l'expérimentation de nouvelles formations autour de la co-conception des politiques publiques;
  • la mise à disposition de la salle pour les collectivités souhaitant travailler une problématique de politique publique en mode co-conception.

La salle

La salle de co-conception est un espace de rencontres et de partage accueillant et inspirant. Ouvert sur le monde, elle favorise la mixité, qu'elle soit professionnelle, fonctionnelle, institutionnelle ou hiérarchique. Par la rencontre du hasard et de l'intelligence, il autorise la sérendipité, favorise l'émergence d'idées et de concepts novateurs. Il n'est pas rattaché à des objectifs ou à des programmes précis mais bien plus à des intentions.

C'est un espace qui peut être défini comme un écosystème d'apprentissage qui privilégie les interactions et le mouvement. La salle est une invitation à changer de rôle, d'angle de vue, de posture. Il est un incubateur d'expériences à vivre ensemble.

La salle est un réel facilitateur pour aller vers le développement des pratiques pédagogiques dites actives :

  • par son espace, au service de la rencontre, du collectif et de l'innovation ;
  • par son mobilier mobile elle autorise et facilite le travail en sous-groupes, elle invite à la souplesse des interventions ;
  • par l’absence de configuration classique, elle réinterroge les processus de médiation et d’apprentissage ; elle favorise l’équité, l’expression des potentialités de chacun ;
  • par les outils numériques installés, elle permet d’autres modes d’interactions et de collaborations agiles, producteurs de sens et/ou de biens communs ;
  • par le « Kit de co-conception » mis à disposition, véritable mallette à fabriquer, elle permet le prototypage des idées ; elle ouvre sur un champ lexical autre que celui des mots ; elle autorise d’autres modes d’expression et mobilise d’autres chemins de pensée que le raisonnement habituel ; elle incite au faire plutôt qu’au dire.

 

L'INSET d'Angers et la Délégation Pays de la Loire

Ces structures ont accueilli la seconde salle de co-conception, dans les locaux de la Délégation. Cette salle a été finalisée en septembre 2016 et inaugurée par le président Deluga à l'occasion des voeux aux formateurs et aux collectivités en janvier 2017. L'aménagement de cette salle a été réalisé en 9 à 10 mois. Les principes de modularité et d'intermodalité ont été retenus : c'est-à-dire que le choix a été fait de ne pas dédier un espace mais de varier son aménagement autant que de besoin pour accueillir des actions mobilisant diverses méthodes de co-conception mobilisant ou non le numérique. Il s'agit de deux anciennes salles de formation classiques qui ont été réaménagées et séparées par une cloison mobile. Cette salle est venu soutenir une démarche déjà active d'innovation pédagogique et initier une offre de service en innovation publique collaborative à destination des collectivités. Cette offre est répartie entre l'INSET et la Délégation: l'offre évènementiels et catalogue est portée par l'INSET; l'offre relative au territoire relève de la délégation (réseau, intra...).

 

La Délégation Nord Pas de Calais:

La Délégation devait accueillir la troisième salle de co-conception. Toutefois, la nature de la structure du bâtiment ne permettait qu'une intervention coûteuse et complexe en matière de réalisation. Devant la difficulté de réalisation technique, la Délégation réfléchit à une évolution du concept initial. 

Cette évolution s’appuie sur l’expérimentation, hors les murs, de séance de co-conception avec des collectivités ou des intervenants. Ainsi, une salle de co-conception éphémère, avec du matériel mobile peut permettre de répondre à la double exigence de :

  • réaliser des séances de co-conception au CNFPT ;
  • rdes séances de co-conception sur les territoires (rapprocher le lieu de co-conception du lieu de travail des participants).

Ce projet a pour avantage de réduire les coûts de manière importante et de les limiter à l’équipement.

 

 Le siège et le Laboratoire d'apprentissage 

Plusieurs séances créatives interdirections et avec les structures ont permis de définir les aménagements et les équipements du Laboratoire d'apprentissage ainsi que ses missions et son organisation. 

Par ailleurs, deux formations-action sur des cas concrets ont permis d'acculturer des équipes multi-disciplinaires 

Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.