Sites


Scribus

Scribus: Gabarits

Gabarits, repères et albums

Ce chapitre traite des outils que Scribus offre pour définir une structure graphique "cohérente" dans un document dans l'objectif d'obtenir une bonne unité graphique et de faciliter la séparation des étapes de conception de la maquette et la mise en œuvre par un maquettiste.

Nous avons trois éléments :

  • Le gabarit contient les éléments statiques communs à toutes les pages auxquelles il est appliqué ;
  • Les repères sont des lignes horizontales ou verticales magnétiques facilitant le placement précis des éléments sur la page ;
  • Les albums permettent de stocker des éléments dans le but de les rendre facilement réutilisables et sans contrainte dans tout le document.

Les gabarits

Le gabarit peut-être considéré comme un "arrière-plan" applicable aux pages des documents. Typiquement, il contient des éléments graphiques, le titre du document ou le numéro de page.

La fenêtre [Plan du document]

Pour se repérer dans les gabarits créés, la fenêtre [Plan du document] affiche leur liste, les pages du document, ainsi que tous les objets insérés. Donner des noms explicites aux gabarits permet de mieux le repérer lorsqu'ils se multiplient dans les publications complexes (le gabarit par défaut s'appelle "Normal").

On y accède par le menu [Fenêtres > Plan du document].

La fenêtre [Organiser les pages]

La fenêtre [Organiser les pages] permet d'avoir une vue d'ensemble du document page par page (chemin de fer), de naviguer dans ces pages, de les réorganiser rapidement et de leur appliquer leur gabarit à souhait.

On y accède par le menu [Fenêtres > Organiser les pages].

Créer des gabarits

Par défaut, le gabarit Normal est appliqué aux pages du document. Ainsi toute page est nécessairement dépendante d'un gabarit même si celui-ci est laissé vide. Vous pouvez éditer le gabarit en double-cliquant sur le nom du gabarit dans la partie supérieure de la fenêtre [Organiser les pages] ou [Édition > Gabarits]

Gérer les pages et les gabarits 

Il est possible de spécifier qu'une page courante devienne un gabarit en utilisant [Page > Convertir en gabarit...].

Dans le gabarit, vous pourrez placer les éléments qui devront se répéter à l'identique sur les pages, et seulement à l'identique.

On peut appliquer un gabarit de trois façons différentes :

  • En créant de nouvelles pages directement à parti d'un gabarit
  • En appliquant le gabarit à une page existante
  • En appliquant le gabarit à une série de pages

Propri__t__s_de_la_page.png

Ici, le gabarit est appliqué à une page via la fenêtre de [Page > Propriétés de la page].

Remarque : il est important de noter que, pour l'instant, les éléments d'un gabarit sont toujours placés derrière les éléments de la page, et que les guides sont ajoutés dès qu'un nouveau gabarit est appliqué (mais les guides précédents ne sont pas supprimés).

Réutiliser les gabarits

Il est possible d'importer des gabarits. Il faut juste faire attention à ce que tous les éléments liés dans le document soient repérables (images, polices). On procède en se rendant dans [Édition > Gabarits] et en cliquant sur le troisième bouton [Importer les gabarits d'un autre document].

Les repères

Les repères sont un des éléments fondamentaux des gabarits et facilitent grandement le placement du contenu par le maquettiste. Ce sont des lignes invisibles à l'impression qui vous aident à ordonner vos éléments de mise en page et à homogénéiser vos documents. Reporter des repères sur plusieurs documents s'appuyant sur une charte graphique commune contribue à préserver leur unité.

Mise en page en grille ou en colonne

Les repères sont un outil essentiel à la mise en page, car ils nous permettent de préparer un canevas type sur lequel on pourra déposer tous nos objets.

Il y a deux grandes méthodes pour faciliter la mise en page d'une composition de qualité :

  • La grille modulaire, qui se compose de blocs de surface égale, qui décomposent la page en espaces modulaires, dans lesquels insérer des cadres de texte et des illustrations.
  • La mise en page en colonnes, pour laquelle on définit un nombre de colonnes types pour notre document, et qui permet de disposer ses éléments de façon cohérente sur l'axe horizontal dans l'ensemble du document (on parle de mise en page en x colonnes).

Grid2aib.png 

 

Une grille typographique
Source: Wikimédia common, par GearedBull, domaine public : http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Grid2aib.svg

newspaper_600.jpg

Une mise en page en 4 colonnes
Source: flickr, par Eivind Z. Molvær, Creative common By : http://www.flickr.com/photos/eivind1983/4703991085/sizes/l/in/photostream/

 

marcus_holland_moritz.jpg

Une mise en page en 2 colonnes Source: flickr, par Marcus Holland-Moritz, Creative common By-Sa : http://www.flickr.com/photos/mhx/4347716356

La mise en page en grille est plus exigeante, et convient pour des compositions qui impliquent une recherche graphique quasiment page par page, tandis que la mise en page en colonnes offre un cadre souple et robuste adapté aux longs documents.

Ajouter des repères

Pour ajouter des repères, il suffit de les "tirer" (cliquer-glisser) depuis les règles qui encadrent la fenêtre du document. Après vous être assuré que les règles et les repères soient visibles [Affichage > Afficher la règle et Affichage > Afficher les repères], cliquez sur la règle à gauche du document et, tout en gardant le bouton gauche de la souris enfoncé, tirez le repère vertical sur la page. Pour créer des repères horizontaux, utilisez la règle en haut du document.

Après vous être assuré que les repères soient magnétisés [Page > Repères magnétiques], créez un cadre et approchez-le d'un repère: vous verrez qu'il est "magnétiquement" attiré le repère !

Pour déplacer un repère, placez la souris sur le repère, attendez que le curseur se transforme en une double flèche blanche et déplacez-le par un cliquer-glisser vers le nouvel emplacement. Si vous souhaitez supprimer un repère, cliquez et glissez-le en dehors du document (le curseur se transformera en un "-" pour signifier que le repère sera supprimé après relâchement du bouton de la souris).

Gestion des repères

Lorsque le gabarit doit être conforme à une identité graphique, il est souvent nécessaire de placer les repères à des positions précises. Dans ce cas, il est préférable d'utiliser la fenêtre [Page > Gestionnaire de repères].

Cette fenêtre permet aussi de verrouiller les repères et éviter ainsi qu'ils ne soient involontairement déplacés.

Définir des colonnes et des grilles avec les repères

La grille modulaire est activable et personnalisable à partir du menu [Fichier > Préférences > Guides] pour une application globale ou du menu [Fichier > Réglage du document > Guides] pour restreindre au seul document en cours. Selon les valeurs d'espacement entrées, l'action crée un double quadrillage au sein duquel placer tous les éléments, à la fois horizontalement et verticalement.

Dans la phase de mise en place des repères, il convient de ne pas oublier les gouttières, ces espaces qui séparent les blocs. Dans une grille modulaire aérée, les gouttières peuvent se révéler superflues, car les images et le texte ne seront pas côte à côte, la priorité étant donnée à la sobriété. En revanche, qu'il s'agisse d'une grille modulaire avec du texte en colonnes ou directement de colonnes, il convient d'anticiper l'espace à insérer entre elles.

Une gestion manuelle des repères peut dans ce cas se révéler un meilleur choix, parce qu'elle permet de contrôler avec plus de précision le placement des colonnes (et de la grille), et par conséquent de gérer les gouttières avec précision.

Affichage des repères

Comme on l'a déjà vu dans ce chapitre, l'affichage des repères est activé dans [Affichage > Afficher les repères]. Il est aussi important de s'assurer que les repères sont activés. C'est possible avec [Page > Repères magnétiques].

Scribus permet de régler l'affichage des repères. Pour la plupart des documents, les valeurs définies par défaut sont probablement correctes  (elles peuvent être modifiées dans [Fichier > Préférences > Repères]), mais dans des situations spécifiques il peut être nécessaire d'en modifier la couleur: par exemple, lorsque vous souhaitez placer des cadres par dessus une image foncée ou un fond noir.

Les albums

Les albums sont des bibliothèques qui regroupent des éléments que l'on souhaite utiliser plusieurs fois sans avoir à les importer ou créer à nouveau. La fenêtre de gestion des albums est accessible via [Fenêtres > Album]. Elle présente par défaut un album nommé Principal et un autre Objets copiés.

Fonctionnement de l'album

Un élément d'album s'ajoute via la commande [Objet > Ajouter à l'album], puis en sélectionnant l'album de destination et en donnant un nom à l'occurrence ajoutée. Elle peut alors être conservée, ainsi que ses propriétés. Cela concerne ses attributs de remplissage ou contour, mais aussi les styles. Tout élément importé dans un cadre ou créé dans Scribus peut être glissé dans un album : forme vectorielle, image ou même texte. La complexité n'est pas un problème, Scribus gère des degrés élevés de complexités de formes.

Un simple glisser-déposer permet d'insérer un élément de l'album sur une page. Comme il n'existe aucun lien d'actualisation entre l'album et le document, tout élément déposé sur la page devient modifiable et peut, dans le cas des styles par exemple, accueillir de nouveaux paramètres.

Gérer les albums

Les albums procurent une grande souplesse, y compris entre plusieurs documents. La fenêtre [Album] permet en effet de créer un nouvel album accessible à tout nouveau document tout simplement en cliquant sur l'icône Créer une nouvelle page d'album. L'action requiert de choisir un répertoire de destination dans la structure de dossiers du système d'exploitation.

La mise à jour d'un album est automatique. Il reste possible de changer le répertoire de l'album en cliquant sur le bouton Enregistrer l'album sélectionné. Une fenêtre s'ouvre, qui propose de choisir un nouveau répertoire.

Il est à l'inverse possible d'importer un album enregistré en cliquant sur l'icône [Charger un album existant]. Une autre icône permet également d'importer des albums enregistrés avec une version 1.3.2 ou inférieure.

Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.