Sites


SOL France - Organisation apprenante

Co-sentir : observation, partage du vécu

Les membres du Chercheur Collectif font partie de SoL France. Ils se portent volontaires pour participer au Projet de la Recherche-Action. Toutes les énergies sont les bienvenues. Certains se connaissent, d'autres viennent d'adhérer à l'association. La connexion se fait naturellement.

L'aventure commence par plusieurs réunions d'informations. Elles ont lieu pour présenter le projet et la méthodologie abordée. Puis viennent les premières réunions de travail. Celles-ci incluent des membres participant en présentiel et en distanciel. Une première pour SoL France, qui privilégiait le présentiel précédemment. Chaque réunion est enregistrée pour permettre d'être ré-écoutée par la suite.

Les 3 premières étapes permettent de créer l'identité et une véritable communion dans le chercheur collectif. Ces 3 temps marquent le début de l'aventure et l'implication concrète des membres dans le projet. 

Début 2020, pour des raisons de situation sanitaire, les réunions se déroulent uniquement en distanciel. Le chercheur collectif est aussi soudé et connecté qu'en présentiel. Chaque réunion regroupe une vingtaine de personne en soirée, après leur journée de travail. L'enthousiasme est toujours présent, les idées fusent. Chaque temps de travail collectif est un ressourcement. Il amène un élan de motivation pour la suite de l'aventure. Les membres découvrent au fur et à mesure leur complémentarité, s'enrichissent mutuellement. Un état d'esprit à la fois "sérieux sans se prendre au sérieux" se développe. 

A chaque réunion, le cadre donné par le directeur de recherche guide le collectif tout en laissant largement la place à l'initiative de chacun de faire des propositions : techniques d'inclusion ou déclusion, ice breaker, techniques de partage... 

Les réunions sont toutes enregistrées. Les membres absents ont la possibilité de suivre ce qui s'est dit et de "raccrocher les wagons".

De nouveaux membres intègrent le projet en cours de route. Leur intégration est facilitée par l'enregistrement des séances sous forme d'enregistrements audio. Les nouveaux membres font connaissance de la voix des autres membres avant de les rencontrer. C'est une expérience singulière. On se fait une idée des personnes. Puis, on est confrontée à la rencontre par Zoom. Ce vécu collectif à distance peut sembler superficiel. Pourtant, lors de la rencontre physique de coécriture, nous avons pu reconnaitre un vécu commun et une connaissance de l'autre. L'image de l'autre s'incarnait physiquement et créait d'emblée une proximité.

La coordinatrice assure la logistique, l'organisation et le suivi des réunions, la relance des membres du collectif, les comptes rendus des réunions... Ceci dans un état d'esprit bienvieillant, encourageant et toujours avec le sourire qui participe grandement à l'engagement des membres et à la fluidité et efficacité du process. 

 

 

Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.