Sites


SOL France - Organisation apprenante

Etude de cas Les espaces de l'apprenance

 

Il s'agit de la présentation d'un terrain d'apprentissage. Pour écrire une étude de cas il s'agit de respecter la trame suivante

 

Titre du cas

 Entretien – 31- Secteur Luxe

 

Décrire le contexte d'apprentissage

- Présentation de l'organisation

Il s'agit d'une organisation dans le secteur du luxe de 1200 collaborateurs dans le monde. L'interviewé est le responsable international du dévelopement RH. Il est en charge des équipes qui se trouvent au siège qui se situe en France et compte 350 personnes, réparties dans le monde. il est dans sa fonction depuis 2 ans.

- Expression des enjeux

L'interview s'est déroulé après la période de confinement. L'interviewé décrit comment cette période a été vécue et comment il a fait face à aux changements.

Le confinement a modifié les espaces d'apprentissages professionnels classiques.

Espaces physiques

de l'entreprise => à la maison.

de la salle de formation => la plateforme en ligne / les outils de visio pour les webinaires

 

- Description des parties prenantes impliquées

L'interviwé RH

Les collaborateurs

Les pairs de l'interviwé qui sont externes

 

- Décrire les pratiques/méthodes recueilllies

- les étapes

Déclencheur du besoin : situation d'inédite

- les points clés de vigilances observés

 

 

Les enseignements/bénéfices tirés

 

 

Titre du cas

Entretien n°10 - Secteur agroalimentaire - 12 600 collaborateurs 

La personne interviewée intervient au niveau global dans une fonction de transformation marketing, elle a un rôle de management. 

Décrire le contexte d'apprentissage

L'interviewée décrit l'espace de bureaux "mix d’open space et de bureau individuel" où la réalité est qu'elle est avec son équipe,  ce qui limite les apprentissages, et présente, à son sens le risque de tourner en vase clos. Son observation est qu'il y a possibilité de grandir ensemble , mais sur des compétences assez limitées même si le marketing est assez large comme champ de compétences. Elle s'interroge sur le fait de savoir si le flexoffice où on se retrouve à côté de n'importe qui ou de quelqu'un qu'on ne connait pas bien, permet vraiment plus d'échangers intermétier car il faut dépasser la barrière de déranger quelqu'un à côté qu'on ne connaît pas vraiment, pour lui demander qu'est-ce que tu fais ? 

Elle suggère que des projets spéciaux avec des équipes ad hoc qui serait un agrégat de compétences variées peut être une expérience très apprenante. Elle cite l'exemple d'une semaine  hackathon sur un sujet et on reste une semaine ensemble, " ce que j'ai trouvé très bien c'était que j'étais avec une personne de la supply, 2 personnes des sales,  RH;  et notre but c'était de lancer un produit; Du coup j'ai appris ce que c'était la supply, les sales uniquement  parce qu'on a travaillé ensemble pendant une semaine. 

Plus loin, elle indique que la formation ne "peut" pas se faire chez Bel, parce qu'elle l'assimile au "lieu où on travaille ou trop assimilé à production quotidienne.

 

Expression des enjeux

Enjeux d'apprendre ensemble, des différents métiers de l'entreprise 

Enjeux de se former

Description des parties prenantes impliquées

Les métiers 

L'organisation de l'espace et les privilèges accordés à certains qui restent en bureaux individuels 

La RH qui a organisé le Hackathon

Décrire les pratiques/méthodes recueilllies

La gestion de projets transverses 

Le Hackathon qui permettent de connaître les autres métiers

Bénéfices 

Opportunités d'apprentissages collaboratifs

Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.