Sites


SOL France - Organisation apprenante

Etude de cas n°61

 

Titre du cas: L'apprenance est un processus qu'il faut vivre au quotidien, c'est un état d'esprit et une discipline a garder tout au long de la vie.

Présentation de l'organisation: La DREAL: Direction Régionale  de l’Environnement, de l'Aménagement et du Logement de la région Auvergne-Rhône-Alpes (dépend du Ministère la transition écologique et solidaire).

Le niveau régional du Ministère s'occupe des problématiques environnementales, de biodiversité, des infrastructures, l'aménagement du territoire, politiques des paysages. C'est un échelon, qui rassemble beaucoup de politiques publiques. Un niveau régional qui a beaucoup de missions, en fait, d'animation de réseaux professionnels, de différents services de l'Etat et puis aussi des missions de contrôle, d'inspection, par exemple, des installations classées pour l'environnement.

A la DREAL il y a mille agents et au service où je suis en tant qu'urbaniste il y a une soixantaine de personnes.

Expression des enjeux: Créer un nouveau laboratoire d'innovation public dans le service « Aménagement, Paysage et Infrastructure ».

Description des parties prenantes impliquées: Le ministère, la région Auvergne-Rhône-Alpes, les localités, les habitants de la région Auvergne-Rhône-Alpes....

 Décrire les pratiques/méthodes recueilllies: l'interviewée a fait recours à des formations personnelles en dehors de son travail car le ministère ne proposait pas d'options qui correspondaient aux besoins. 

"En fait, on a des formations qui sont proposées, mais souvent on ne prends pas beaucoup le temps parce que c'est considéré comme ça prend du temps. Donc on ne s’autorise pas forcément à le faire, même si c'est dommage, parce qu'on a des belles formations et souvent on va le faire. Mais, de façon très précise, sur un sujet plutôt pour approfondir ou alors sur une prise de poste parce que comme on est un Ministère technique, on a besoin de connaître les rouages de ça. Je pense qu'on est quand même un Ministère où il y a une culture d'apprentissage, parce que c'est technique. Donc on a besoin d'avoir une certaine expertise, mais souvent on ne se donne pas le temps de le faire."

- les étapes

- les points clés de vigilances observés

Les enseignements/bénéfices tirés:

Prise de conscience qu'il ne s'agit pas d'apprendre juste des contenus et processus à des moments spécifiques dans sa carrière mais qu'il fallait apprendre en continu tout au long de la vie comme une discipline de vie.  En quelque sorte il faut apprendre à apprendre.  Avoir une posture d'ouverture face à l'apprenance au quotidien avec une discipline permante d'apprenance comme un athlète qui s'entraine pour rester performant au quotidien.

"...En commençant ce chemin, en fait, à chaque fois je découvre de nouvelles choses. Aujourd'hui il faut que j'apprenne. Là, du coup, je suis rentrée dans un processus d'apprenance au quotidien... pour moi."

"Les formations entrepris ont invité à un cheminement personnel ou j'ai pu me réaligner à moi-même et mes valeurs qui m'a permit de cristalliser un certain nombre de choses que je sentais et de poser des jalons."

 "...j'ai découvert l’Apprenance, en fait c'est vraiment ce qui m'a permis de comprendre que tout ça était un processus. C’est-à dire qu'au delà de la création par exemple du Dre’Lab. Ce qui compte ce n'est pas tant de créer un Lab que créer ce processus d'apprentissage et d’apprenance. Et une fois qu'on est rentré dans ce processus,  là pour moi ça remet de la vie et après on peut dire c'est bon. Alors que si on dit j'ai créé un Lab,  tout propre tout nickel, mais qu'on n'a pas travaillé ce processus d'apprentissage, bah on n'a pas enclenché grand-chose. Donc pour moi on est là c'est un processus qui permet de faire des transformations aussi en douceur et pas faire un grand plan avec le choc. Non, c'est en douceur au rythme de chacun mais qui finalement va en profondeur et je pense à ce jour que c’est ca se situe aussi au niveau culturel, en fait aussi et des comportements."

Les liens avec les 5 disciplines:

1. Personal leadership: Pendant les formations entreprises, l'interviewée mentionne avoir fait un cheminement personnel qui lui a permis de clarifier et s'aligner sur ses valeurs.  Ceci permet une meilleure conscience de soi.

"Les formations entrepris ont invité à un cheminement personnel ou j'ai pu me réaligner à moi-même et mes valeurs qui m'a permit de cristalliser un certain nombre de choses que je sentais et de poser des jalons."

2. Vision partagée: En intégrant les parties-prennantes, l'interviewé a constuit un collectif avec qui elle peut co-construire sur une intention commune.

"j'ai pris conscience que j'allais devoir tout faire autrement. C’est-à-dire, construire un collectif ou co- construire. Ne pas partir sur un tout prévu, mais vraiment construire avec les autres déjà une intention commune"

"Je pense que là le fait de définir une intention collective c'est que ça devient un projet commu".

3. Apprenance collective:  A travers des moments de reflection collective, un cheminment de découverte et d'apprenance collective s'est mis en place.

"...En fait, j'ai eu cette idée: au lieu de partir toute seul, je me suis appuyée sur des collègues pour partager cette intuition pour commencer à la consolider pour qu'elle prenne plus de formes, parce que moi, même je voyais que je n’avais pas tous les bouts du puzzle. Donc on a acheminé pour essayer de comprendre ce qu’est qu'on cherche. Quand on a une idée un peu plus précise, mais pas vraiment finale, mais d'un objectif d'un horizon, on a commencé à travailler en collectif donc faire un atelier de manière collective pour voir qu'est-ce qu'on veut changer, c'est quoi nos intentions, comment on peut on va s'y prendre"

"Donc je pense que la transformation majeure est vraiment venue de la posture qui a permis le cadre qu'offre l'intelligence collective, en fait, pour changer la posture qui permet d'apprendre ensemble."

4. Modeles mentaux: L'interviewé a mentionné avoir dévelopé une écoute plus fine dans le but de mieux comprendre les différents besoins et perspectives auxquelles elle n'aurait pas pensé.  Cette capacité a écouter et a remettre en questions ces croyances permis d'éviter d'agir avec des angles morts qui nous viennent de nos modèles mentaux.

"...chacun avait un regard précis, son regard sur un sujet ce qui a permis du coup en comprenant, se mettant à la place des autres, finalement d'apprendre aussi par le changement de regard"

"...moi je pense que la remise en question personnelle elle est indispensable. On ne peut pas la demander aux autres, alors c'est une démarche vraiment individuelle."

 

5. Vision systémique: L'interviewé a pleinement conscience de faire partie d'un système interdépendant.

"Je suis beaucoup dans la transition écologique, mais je pense ce qu'on fait tout est lié et que parce que ça demande une vision systémique et que comme on est dans un système aujourd'hui qui est tellement complexe qu'il faut prendre sa part. Pour moi, le monde extérieur n'est que le reflet d'un monde intérieur et du coup, si on ne va pas creuser un petit peu, mettre de la clarté à l'intérieur, c'est compliqué d'être clair à l'extérieur."

"en tant que praticien, par exemple de l'aménagement, il va falloir que je réinvente la pratique mais pour ça je vais avoir besoin de le formuler et donc pour ça il faut aussi que les écoles en fait se réinventent et proposent des formations adaptées aux nouveaux besoins. Donc, en fait, tout le monde a besoin de se réinventer."

Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.