Sites


SOL France - Organisation apprenante

Les temporalités de l'apprenance

Le rapport au temps est au coeur de l'apprenance. Selon Edward T.Hall, il existe deux modèles de rapport au temps qui influencent nos perceptions, nos comporetements et par voie de conséquences nos processus d'apprenance.  Catégories de temps et relativités culturelles (Seuil, 1984) Pour un individu "monochrone", le temps est tangible, séquentiel et il est possible de le planifier et de le contrôler. Dans ce cas, l'apprenance passe par la recherche de l'efficacité et l'optimisation du temps disponible : " En fait, ce que je recherche , c'est surtout des choses avec du gain très rapide. Je n'ai pas le temps de passer 2 heures ou 3 heures et j'ai des créneaux qui sont relativement court à certain moments de la journée. Donc, j'ai besoin d'avoir des choses qui vont être très pratiques, accessibles, sans contrainte." (entretien 18). Ces profils seront pleinement satisfaits par l'explosion des modules courts de quelques minutes à 1 heure qui semble être devenu une tendance lourde renforcée par la crise sanitaire que nous avons vécue récemment. En distantiel comme en présentiel, les moments de discussions doivent aller à l'essentiel  En revanche pour une personne "polychrone" qui a un rapport au temps linéaire et élastique, celui-ci est vécu "en parallèle" dans plusieurs situations, relations et conversations à la fois. Les échanges entre personnes sont essentiels et peu importe les digressions. La co-construction est privilégiée et on "avance en marchant". Au delà de la dificulté à "apprendre en dose", les contraintes imposées par le temps et renforcées par le distantiel peuvent constituer plus généralement une vraie préoccupation lorsqu'il s'agit d'apprendre en collectif pour innover dans la période de crise actuelle comme l'exprime cette interviewée : " On a gagné en efficacité parce que les réunions sont mieux structurées et meiux préparées...en revanche, on a perdu la discussion informelle, le rebond spontanné, le fait de déborder un petit peu de la réunion et d'avoir une digression informelle qui permet finalement d'amener quelque chose d'intéressant....on a perdu comme tout le monde cette part qui étéit queand même très utile à l'apprentissage ou à découvrir des trucs auxquels on n'avait pas pensé." (Entretien 42)

 

(Ent 18) "Je ne prévois pas vraiment de moment : c'est souvent la difficulté justement. Il y a plein de sujets qui sont passionnants et quon a envie de croiser. On manque de temps pour le faire." 

"Comme je n'arrive pas à prendre le temps toute seule, je m'inscris à des séminaires, à des formations"

"Ce qui aiderait, c'est que ce soit ritualisé. Ou en tout cas que ce soit vraiment mis dans nos temps de travail - pas du bonus si on a le temps parce qu'en soi on n'a jamais le temps."

Il y a une erreur de communication avec le serveur Booktype. Nous ne savons pas actuellement où est le problème.

Vous devriez rafraîchir la page.